Les âges et les anniversaires

Partagez
Tweetez
Envoyez

Il y a des mots qui me fascinent plus que d’autres. Parfois parce qu’ils ont des sens cachés, parfois parce qu’ils présentent un beau défi sur le plan orthographique. Parfois aussi parce qu’ils sont peu employés ou alors qu’ils piquent solidement ma curiosité.

Un de ces mots qui m’a longtemps intrigué est «sesquicentenaire».

J’en ai déjà brièvement parlé dans une lointaine chronique, mais j’y reviens parce que la vague des anniversaires de municipalités, de villes ou d’organismes m’amène à la conclusion qu’on ignore parfois ce terme. On préfère parler couramment du cent cinquantième (150e) anniversaire plutôt que de parler du sesquicentenaire. Pourtant, on parle plus souvent du centenaire ou du bicentenaire que du 100e anniversaire ou du 200e.

Il y a probablement une bonne raison à cela: le terme «sesquicentenaire» est boudé par les dictionnaires usuels.

Le mot est surtout répandu dans les médias ou dans un langage soutenu, scientifique ou universitaire. Et encore là, répandu est un bien grand mot.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le mot «sesquicentenaire» est pourtant bien formé à partir du latin sesqui-, qui signifie «une fois et demi».

On peut donc aisément conclure qu’une ville sesquicentenaire (ici employé comme adjectif) ou qu’une ville qui célèbre son sesquicentenaire (emploi substantivé) est une ville qui a été fondée il y a cent cinquante ans.

Le Petit Robert nous indique que le préfixe sesqui- est un élément du latin qui entre dans la formation de termes scientifiques comme sesquihydraté ou sesquiterpène.

Ce dernier mot fait d’ailleurs l’objet de la seule entrée du dictionnaire qui commence par sesqui-, outre le préfixe lui-même.

Dans le cas d’un 150e anniversaire, il faut noter qu’on peut tout aussi bien parler d’un cent-cinquantenaire. La formation de noms ou d’adjectifs en –enaire est courante pour la plupart des anniversaires: trentenaire, quarantenaire, cinquantenaire, soixantenaire…

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour un cinquantenaire, on peut aussi parler d’un jubilé ou d’un jubilé d’or.

Le logiciel Antidote nous dit que ce nom (jubilé), utilisé comme synonyme de cinquantième anniversaire, ne s’emploie généralement pas pour un anniversaire de naissance, mais plutôt pour l’anniversaire d’un événement comme une entrée en fonction.

Un monarque, par exemple, peut souligner un jubilé. Un religieux ou une religieuse aussi. Par extension, un organisme fondé il y a exactement cinquante ans pourrait parler d’un jubilé. Comme la Garde côtière canadienne cette année.

Il est intéressant de noter qu’on utilise les mots vingtenaire et trentenaire pour parler non seulement d’un vingtième anniversaire ou d’un trentième anniversaire, mais aussi pour désigner une personne dans la vingtaine et une personne dans la trentaine.

Les autres décennies, en âge, sont désignées par des mots qui se terminent en –génaire.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ainsi, on retrouve des quadragénaires, des quinquagénaires, des sexagénaires, des septuagénaires, des octogénaires et des nonagénaires, qui ont respectivement atteint quarante, cinquante, soixante, soixante-dix, quatre-vingts et quatre-vingt-dix ans.

Les personnes qui ont atteint l’âge vénérable de cent ans sont des centenaires. Et on appelle supercentenaires les personnes qui ont 110 ans et plus.

Évidemment, cet adjectif n’a aucun lien linguistique avec la «onzième» dizaine. Autrement, il faudrait parler d’hendécagénaires, un peu comme on forme des mots comme hendécagone, qui désigne un polygone à onze côtés.

Enfin, plusieurs ouvrages reconnaissent que des formes «raccourcies» existent pour parler des quadragénaires et des quinquagénaires. On peut donc parler d’un «public de quinquas» ou d’une fille qui rencontre un «quadra riche et plutôt beau gosse».

Mais on n’a pas encore osé l’apocope pour les sexas, les septuas, les octos ou les nonas.

Et c’est peut-être mieux ainsi…

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur