L’engagement de l’Ontario pour ses services en français salué par l’ONU

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-Moon, a décerné, mardi 23 juin à New York, un certificat de reconnaissance de l’engagement de l’Ontario en faveur des services en français.

Cette distinction internationale de la fonction publique est le titre le plus prestigieux de l’administration publique. Une douzaine de programmes à travers le monde ont reçu ce prix cette année pour leur innovation et leurs efforts en faveur de l’offre d’un service public de meilleure qualité.

«C’est très excitant pour le gouvernement, je suis très heureuse qu’un aussi petit département (du gouvernement de l’Ontario) reçoive un prix aussi prestigieux. C’est un très bon message pour les francophones», apprécie Madeleine Meilleur, ministre déléguée aux Affaires francophone, lors d’une entrevue à L’Express.

La ministre, agréablement surprise à l’annonce du prix, assure aussi que ce prix est une motivation de plus. «C’est un air frais qui va stimuler l’équipe à aller encore plus haut et encore plus loin.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le prix d’excellence pour un service public a été créé en 2003 par l’ONU, et coïncide avec la journée internationale de la fonction publique. Les Nations Unies ont ainsi félicité le gouvernement de l’Ontario pour trois initiatives, dont l’organisme a reconnu l’impact majeur sur la visibilité des francophones dans l’ensemble de la fonction publique.

FLEX est un programme de perfectionnement du personnel bilingue comprenant une formation, un partage d’expertises et une mise en réseau des fonctionnaires participants et, ainsi, permet d’assurer une meilleure prise en charge des francophones.

«C’est un programme novateur de valorisation des deux langues officielles», explique Charles Jean, de l’Office des affaires francophones. FLEX entamera sa troisième édition à l’automne.

Les deux autres initiatives récompensées sont beaucoup plus techniques, mais ont toutes deux pour but de valoriser les deux langues.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur