L’école secondaire catholique Saint-Frère-André prend vie

200 élèves se donnent rendez-vous à leur nouvelle école du centre-ville


29 mai 2012 à 10h18

Près de 200 élèves de la nouvelle école secondaire catholique Saint-Frère-André (SFA), à l’angle des avenues Lansdowne et College, ont pris part à un ralliement le 23 mai dernier à Toronto afin d’adopter les couleurs de leur future école. Ceux-ci provenaient d’écoles du Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud (CSDCCS) et d’autres écoles de la ville-reine.

«Le dynamisme et l’enthousiasme dont nous sommes témoins démontrent à quel point l’école secondaire catholique Saint-Frère-André a un avenir prometteur», affirme Nathalie Dufour-Séguin, vice-présidente du CSDCCS.

«Je félicite les élèves qui ont participé à cette journée toute spéciale et je remercie les membres du personnel qui s’investissent dès maintenant -dans la vie scolaire de cette nouvelle école», a commenté Réjean Sirois, directeur de l’éducation.

Les Vikings

Les élèves ont été consultés sur divers aspects de la nouvelle école. Ils ont pu choisir certains éléments de l’uniforme et ont adopté le nom de leurs futures équipes sportives: les Vikings de Saint-Frère-André! Du même coup, une vidéo de présentation de l’école et une page Facebook officielle ont été lancées.

«Vous êtes la nouvelle école Saint-Frère-André!» a lancé le directeur de l’école, Hader Ibrahim, aux élèves présents. Votre point de vue est important afin que cette nouvelle école soit à votre image. » M. Ibrahim a profité de l’occasion pour présenter la devise de l’école SFA: «L’élève au cœur de l’excellence.»

Forum ouvert

En après-midi, les élèves ont pu aborder divers sujets importants à leurs yeux. Sous le principe du forum ouvert, ils ont échangé à propos des activités parascolaires, de la cafétéria, des cours optionnels offerts, de l’accueil et de l’intégration.

Le tout s’est terminé par un cri de ralliement, en attendant de se retrouver en septembre au 330 avenue Lansdowne pour un nouveau chapitre dans l’histoire de l’éducation catholique de langue française à Toronto.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

On est de plus en plus «connecté» sur notre santé

Les médecins se méfient encore des bidules permettant à leurs patients de mesurer eux-mêmes leur état de santé. (Photo: Hamza Butt / Flickr / Creative Commons)
Applications capables de surveiller poids, tension, glycémie, alimentation, exercice...
En lire plus...

17 octobre 2017 à 14h44

Ateliers de théâtre

1-1
Amoureux du théâtre bonjour, Vous êtes francophone ou francophile? Ekin Agency Arts offre des ateliers de théâtre intensifs en francais Coprs, espace et voix: – prise de parole en...
En lire plus...

ONU: on attend beaucoup du Canada

L'ambassadeur du Canada à l'ONU, Marc-André Blanchard.
Des objectifs de développement durable ambitieux
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h54

Un jardin de plantes médicinales cérémoniales chez Manuvie

Devant le jardin au QG de Manuvie: le sous-ministre adjointy Shawn Batise;  Peter Wilkinson, vice-président principal des Affaires réglementaires et publiques à la Financière Manuvie; l'ainé Gary Sault de la Première Nation mississauga de New Credit; David Zimmer, le ministre ontarien des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation; la sous-ministre Deborah Richardson.
Réconciliation avec les Premières Nations
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h06

Un «happening» sur l’enracinement de la francophonie à Toronto

Marie-Claire Marcotte et Maxime Robin (Photo:Manuel Verreydt)
Pour les 50 ans du TfT
En lire plus...

16 octobre 2017 à 9h00

Profitez de votre soirée dans Yorkville

Le Heliconian Hall: la seule église en bois encore debout à Toronto.
Avant et après le concert de Benoît LeBlanc au Heliconian
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h55

Lisa Simone: 1000 vies pour atteindre la sérénité

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)
À la place des arts de St. Catharines le 26 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h53

Un mystérieux portrait de la princesse Anastasia

Jim Watt et Veronica Kvassetskaia-Tsyglan tenant le portrait d'Anastasia.
Bientôt dévoilé au Arts and Letters Club de Toronto
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h52

Protéger l’environnement de/pour l’humanité

Plastic China, de Wang Jiuliang
Des films percutants au festival Planet In Focus du 19 au 22 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h50

Les réalisatrices autochtones veulent casser les clichés

Six femmes autochtones du court-métrage Creatura Dada.
18e édition du festival du film autochtone ImagiNATIVE
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h45

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur