L’école: l’espoir d’un avenir!

Partagez
Tweetez
Envoyez

Nos enfants sont de retour en classe et nous en sommes évidemment très fiers, étant conscients que leur avenir en dépend. Cependant, notre monde compte encore 77 millions d’enfants qui n’ont pas accès à l’éducation primaire. Pourquoi?

Les coûts associés à l’école, allant des uniformes au revenu que perd une famille durant l’absence de l’enfant à la maison, sont l’une des plus grandes entraves empêchant les enfants des pays les plus pauvres d’aller à l’école.

Dans de nombreux pays, la pauvreté impose trop souvent des choix difficiles aux familles, lorsque vient le temps de décider combien d’enfants fréquenteront l’école, lesquels iront, et pour combien de temps.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’élimination de l’entrave que sont les frais scolaires est donc primordial, car sans être une panacée, elle constitue une première condition pour favoriser l’accès à l’école, ainsi que le tremplin à la concrétisation de l’éducation primaire universelle d’ici 2015.

L’éducation est la pierre angulaire du développement. Assurer aux enfants du monde l’accès à l’éducation primaire est notre responsabilité collective. Le Canada peut et doit accroître ses investissements en éducation et soutenir l’abolition des frais scolaires. Nos gouvernants se doivent de s’assurer que la Banque mondiale et l’ACDI en fassent une priorité.

Comme aux nôtres, on pourra ainsi donner aux enfants de la Terre, pauvres ou moins pauvres, l’espoir d’un avenir meilleur.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur