L’école des sentiments

Partagez
Tweetez
Envoyez

À l’école francophone Georges-Étienne-Cartier de Toronto, c’est bébé qui enseigne! L’école est la première de la Ville-Reine à proposer le programme francophone de Racines de l’empathie qui favorise le développement de l’empathie chez les enfants à travers un nourrisson.

Depuis le mois de novembre, deux classes de maternelle de l’école Georges-Étienne-Cartier découvrent leurs sentiments ainsi que ceux des autres grâce au programme Racines de l’empathie.

Créé en 1996 par Mary Gordon, le programme prône la compréhension des sentiments pour bâtir une société empreinte de civilité face à la violence quotidienne à laquelle sont exposés les jeunes d’aujourd’hui avec la télé ou les jeux vidéos. Le programme part de l’idée simple qu’un nourrisson n’arrive à ses fins que s’il est capable d’exprimer ses sentiments.

Ainsi chaque mois, un bébé du quartier et ses parents se rendent dans une classe, donnant l’opportunité aux élèves d’observer le développement de bébé et à en célébrer les grandes étapes, ainsi qu’interagir avec le nourrisson et découvrir ses besoins et son tempérament. Ces visites sont préparées avec les enfants chaque semaine par des instructrices bénévoles de Racines de l’empathie selon un programme spécialisé.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les relations qui se développent entre le bébé et les élèves au sein de la classe influencent le comportement des enfants et changent leur manière de voir les autres. Les enfants parviennent à mieux parler de leurs sentiments et à comprendre les sentiments d’autrui, tout en étant moins susceptibles d’avoir recours à la violence et à l’intimidation pour résoudre leurs problèmes.

«C’est une très belle expérience pour tous les membres qui y participent!», déclare avec enthousiasme Heidi Pospisil, une mère d’élève. «Nous pensons déjà à l’an prochain et à élargir nos efforts pour promouvoir l’empathie dans nos classes et nos communautés.»

Pour plus de renseignements: www.rootsofempathy.org

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur