Le Wolfpack de Toronto dispose de Toulouse et file en finale!

40-24

Pas de grande scène de joie mais le sentiment du devoir accompli côté Wolfpack. (Photo: VALENTIN BLOIS)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Wolfpack de Toronto a validé son billet pour la finale du Betfred Championship en venant à bout du Toulouse Olympique XIII. Dominateurs en première mi-temps sous la houlette d’un grand Ricky Leutele, les hommes de McDermott ont ensuite géré en deuxième.

Les deux équipes alignées avant les hymnes nationaux. (Photo: MICKAEL LAVIOLLE)

Marque de fabrique de la formation canadienne, la défense se met évidence d’entrée de jeu. Malgré les charges répétées du puissant Vaivai, la ligne rouge tient bon sur la première opportunité de marquer toulousaine.

Les Français se montrent également solides sur les premières offensives torontoises. Ces derniers ne parviennent pas à s’installer durablement dans le camp adverse lors de dix premières minutes de jeu cadenassées.

Leutele fait sauter la banque

Il ne faut pas attendre plus longtemps en revanche pour que les Torontois fassent sauter le verrou. L’étincelle vient de Leutele qui casse un plaquage sur l’aile gauche avant de servir Mellor pour le premier essai du match (6-0, 11e). La machine est lancée et le Wolfpack récidive 4 minutes plus tard suite à une percée plein axe et un ballon rapidement porté sur l’aile gauche pour un essai de l’inévitable Leutele, non transformé (10-0, 15e).

La joie torontoise après un nouvel essai. (Photo: VALENTIN BLOIS)

Réaction toulousaine

Toulouse ne baisse pas les bras suite à ces deux coups de massue en moins de 5 minutes. Toujours dans le sillage des charges de Vaivai, les Haut-Garonnais pilonnent la ligne torontoise et parviennent à réduire la marque par Kheilara (10-6, 19e).

Le Wolfpack continue à maîtriser la rencontre en exploitant de nouveau les ouvertures sur l’aile gauche avec le troisième essai (29e) et le quatrième inscrits coup sur coup dans cette partie du terrain (20-6, 32e).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le Wolfpack inarrêtable

La défense toulousaine n’y est plus sur cette fin de première mi-temps. Les plaquages ratés sont nombreux et Mellor en profite pour inscrire le cinquième essai des locaux (26-6, 35e). A la pause, le Wolfpack se trouve en très bonne position pour accéder à la finale avec un avantage de 20 points.

Le Wolfpack à l’assaut des 22 toulousains. (Photo: VALENTIN BLOIS)

Mullally enfonce le clou

Toronto va plier le match après 7 minutes de jeu en deuxième mi-temps avec un essai en bout de ligne de Mullally (30-6, 47e). Toulouse parviendra bien à inscrire trois essais profitant du relâchement de leurs adversaires, mais le Wolfpack s’envole tout de même vers une large victoire sur le score de 40-24.

Les deux formations pourraient se retrouver en finale le 5 octobre. Pour ça, il faudra que Toulouse vienne à bout de Featherstone en fin de semaine prochaine à domicile. Les Français devront donc possiblement gérer deux voyages outre-Atlantique supplémentaires en deux semaines avant de disputer la finale au Canada.

Réactions

Gadwin Springer (pilier Wolfpack): « Nous sommes très contents du match qu’on a fait. On s’était bien préparé cette semaine. On a bien défendu aujourd’hui en dehors des dix dernières minutes où on a eu un  petit passage à vide. En fin de première mi-temps on a très bien attaqué sur le côté gauche avec Ricky (Leutele). Je pense que Toulouse était dans le rouge. En deuxième mi-temps, on a essayé de repartir plus rapidement pour continuer à scorer et ne pas les laisser revenir. »

Hakim Miloudi (centre Wolfpack): « J’étais un peu déçu de ne pas avoir joué, mais je suis content de la victoire. Les gars ont assuré devant et derrière. Je pense qu’on les a battu devant et ensuite derrière nos attaques n’avaient plus qu’à fuser avec Ricky Leutele qui a été hors-norme. »

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur