Le vrai salut des Chrétiens au Liban

Partagez
Tweetez
Envoyez

Réponse à la lettre de Jean-Charles Chapuzet publiée dans l’édition du 5 décembre 2006.

Oui, les Chrétiens et les autres auraient pu profiter de la paix retrouvée au Liban. Mais, avant de blâmer les Druzes et les sunnites, rappelons-nous qu’il y a quelques années, le Druze Walid Joumblatt et le patriarche maronite Nasrallah Sfair ont clos le dossier de la vieille guerre civile et ont même fait revenir Michel Aoun de l’exil.

Mais aujourd’hui, celui-ci et un autre maronite, Franjieh, sont prosyriens et veulent continuer la guerre pour leur but personnel. Aoun pour être président à tout prix et Franjieh pour garder ses privilèges. Aujourd’hui, les Druzes et les sunnites sont des alliés des maronites, mais pas des Aoun et compagnie.

Il y a de la nostalgie du «bon temps» de la suprématie maronite au Liban dans votre lettre, mais il est important de garder en tête la réalité politique d’aujourd’hui.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur