Le violiniste Jacques Israelievitch est décédé

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le violiniste torontois d’origine française Jacques Israelievitch est décédé samedi, d’un cancer du poumon, à l’âge de 67 ans. Il a mené une carrière internationale en tant que soloiste, chef d’orchestre et enseignant.
 
Son épouse Gabrielle et ses fils David, Michael et Joshua étaient à son chevet ces dernières semaines. Sa mère, une soeur et un frère vivent à Paris.

Le 14 août dernier, il avait reçu l’Ordre du Canada au cours d’une cérémonie chez lui.

Jacques Israelievitch a notamment dirigé pendant 20 ans des séries de concerts de l’Orchestre symphonique de Toronto. Il a aussi enseigné à l’Université York.

Né à Cannes, il a passé sa jeunesse à Paris et LeMans, faisant sa première apparition à la radio à l’âge de 11 ans. À 16 ans, il était diplômé du Conservatoire de Paris. Il a joué et collaboré avec les plus grands musiciens de son temps. C’était également un passionné d’arts visuels.

Sa discographie dépasse la centaine d’albums. L’an dernier, il a joué 28 sonates de Mozart en 8 heures en duo avec Christina Petrowska Quilico. Il s’est produit quelques fois à l’Alliance française de Toronto.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur