Le trentenaire de la FAFO célébré au Salon du livre de Toronto


7 octobre 2008 à 16h10

Cette année, la Fédération des aînés et des retraités francophones de l’Ontario (FAFO) fête ses 30 ans. Cet organisme, dont le but est de représenter les aînés francophones auprès des instances gouvernementales municipales, provinciales et fédérales, était présent au Salon du Livre vendredi soir.

Dans le cadre de la célébration de cet anniversaire, la FAFO organisait une dégustation de vin en présence de quelques membres, de son président Marc Ryan et de Marcelle Jomphe qui représente la FAFO pour le Centre-Sud-Ouest de l’Ontario. Il était important pour les représentants de la FAFO de marquer la présence de l’organisme au Salon du livre en invitant des représentants de divers groupes de la francophonie torontoise afin de resserrer les liens.

François-Xavier Simard, président de l’Association des auteurs et auteures de l’Ontario francophone (AOF), a présenté son livre La force de l’âge, consacré à l’évolution de la FAFO et à ses actions tout au long de ces 30 années d’existence.

Marc Ryan, président depuis juin 2007, nous explique que l’organisme a permis de mettre en contact différents groupes de retraités, jeunes ou moins jeunes, et de renforcer leur poids au sein de la province.

Qui dit plus de poids dit également plus d’influence sur les politiques concernant les aînés, notamment en matière de service de santé et de logement ou de justice.

Marc Ryan explique que des clubs d’aînés ont toujours existé dans la plupart des municipalités. Ils existent toujours, mais le fait pour ces clubs d’adhérer à la FAFO leur permet de multiplier leurs activités et d’entrer en relation avec d’autres clubs d’aînés.

Lorsqu’on parle d’aînés à la FAFO, il s’agit de personnes de plus de 50 ans!

Différents clubs sont affiliés à la Fédération dans la province. Certains sont très actifs. Leurs activités comprennent l’organisation de voyages, la lecture, le théâtre, le parrainage générationnel avec du bénévolat dans les écoles, des ateliers de réparation ou de petits services.

La FAFO est divisée en cinq régions et regroupe environ 10 000 membres, soit 2 000 de plus qu’il y a quatre ans. On peut donc y adhérer en tant que club, pour une somme allant de 5 à 10 dollars par membre du club selon la région, mais aussi en tant que membre individuel pour 20 dollars.

La majorité des membres y ont adhéré car ils sont membres de groupes d’aînés. Ces groupes, avec la FAFO, organisent alors des activités et des journées d’informations sur des thèmes assez variés (santé, justice, services gouvernementaux, prévention des abus) où tous les membres sont conviés et auxquels les non-membres sont bienvenus moyennant une participation.

Les foires sont organisées par les membres du club de l’endroit avec le président régional de la FAFO. Elles sont subventionnées à 50% par la province et 50% par le gouvernement fédéral. Ces fonds sont gérés par le secrétariat aux affaires des personnes âgées.

S’étendant d’Oshawa à Windsor, la région Centre-Sud-Ouest est divisée en quatre. Marcelle Jomphe est donc responsable FAFO pour les 18 clubs affiliés dans cette région, dont les Centres d’accueil Héritage à Toronto.

Cet organisme semble donc assez actif, mais Marcelle Jomphe déplore que «certains ont peur d’adhérer pensant que c’est un groupe de petits vieux alors qu’il s’agit en fait de jeunes aînés très actifs»…

Si vous désirez en savoir plus sur les activités de ces aînés, elles sont détaillées dans le livre de François-Xavier Simard. Vous trouverez également beaucoup d’informations sur le site Internet de la FAFO: www.fafo.on.ca

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

High Park, un espace de verdure au cœur de la ville

High Park
Toronto est une ville bruyante et animée. Mais ne la jugez pas trop vite. Il est possible d’y trouver de vrai trou de verdure...
En lire plus...

15 juin 2018 à 17h00

Un pavillon des saveurs francophones à la FrancoFEST de Hamilton

FrancoFEST Hamilton
Le Couleur, Céleste Lévis, Jacobus, Claude Bégin, Jamie Adkins...
En lire plus...

15 juin 2018 à 15h00

ANIMATRICE, ANIMATEUR CULTUREL

Mon Avenir - AFFICHAGE INTERNE ET EXTERNE ANIMATRICE, ANIMATEUR CULTUREL École secondaire catholique Jean-Vanier, Welland Poste syndiqué permanent à temps plein (1,0) – 10 mois par année CONCOURS 19-AC-01 Le Conseil scolaire...
En lire plus...

Services dans le quartier de Malton

Acces employment - The Learning in Our Neighbourhood (LION) program, focuses on strengthening families by connecting neighbours to each other and their community. By knowing their neighbours and their neighbourhood, children and...
En lire plus...

Une pièce touchante autour de la pole dance

Sara
Sara, de Magalie Bazinet, au Red Sandcastle du 20 au 23 juin
En lire plus...

15 juin 2018 à 9h00

Faire le ménage, aussi dangereux que de fumer

nettoyeurs
L'équivalent d'un paquet par jour pendant 20 ans chez les femmes de ménage
En lire plus...

Détox : faut-il interdire le mot dans la publicité ?

En Grande-Bretagne, l’organisme en charge de réglementer la publicité a décrété en mai qu’une compagnie n’avait pas le droit d’utiliser le mot « détox...
En lire plus...

15 juin 2018 à 7h00

L’équipe de nouvelles #ONFR perd trois de six journalistes

Suppression postes tfo
Dans une 3e ronde de compressions depuis 2016, le Groupe Média TFO aurait éliminé 37 postes au sein de ses services phares : le magazine 24.7, le...
En lire plus...

14 juin 2018 à 17h40

Terroir et inventivité à La Cigogne

La Cigogne
Vendredi 14h30, il n’y a plus une place de libre sur la terrasse de La Cigogne. Les enseignes voisines doivent bien jalouser cette pâtisserie française...
En lire plus...

14 juin 2018 à 14h00

Une réserve d’émotions

Sortir de sa réserve – 400 objets d’émotion
400 objets ethnographiques, anthropologiques et artistiques au Musée de la civilisation à Québec
En lire plus...

14 juin 2018 à 12h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur