Le trentenaire de la FAFO célébré au Salon du livre de Toronto


7 octobre 2008 à 16h10

Cette année, la Fédération des aînés et des retraités francophones de l’Ontario (FAFO) fête ses 30 ans. Cet organisme, dont le but est de représenter les aînés francophones auprès des instances gouvernementales municipales, provinciales et fédérales, était présent au Salon du Livre vendredi soir.

Dans le cadre de la célébration de cet anniversaire, la FAFO organisait une dégustation de vin en présence de quelques membres, de son président Marc Ryan et de Marcelle Jomphe qui représente la FAFO pour le Centre-Sud-Ouest de l’Ontario. Il était important pour les représentants de la FAFO de marquer la présence de l’organisme au Salon du livre en invitant des représentants de divers groupes de la francophonie torontoise afin de resserrer les liens.

François-Xavier Simard, président de l’Association des auteurs et auteures de l’Ontario francophone (AOF), a présenté son livre La force de l’âge, consacré à l’évolution de la FAFO et à ses actions tout au long de ces 30 années d’existence.

Marc Ryan, président depuis juin 2007, nous explique que l’organisme a permis de mettre en contact différents groupes de retraités, jeunes ou moins jeunes, et de renforcer leur poids au sein de la province.

Qui dit plus de poids dit également plus d’influence sur les politiques concernant les aînés, notamment en matière de service de santé et de logement ou de justice.

Marc Ryan explique que des clubs d’aînés ont toujours existé dans la plupart des municipalités. Ils existent toujours, mais le fait pour ces clubs d’adhérer à la FAFO leur permet de multiplier leurs activités et d’entrer en relation avec d’autres clubs d’aînés.

Lorsqu’on parle d’aînés à la FAFO, il s’agit de personnes de plus de 50 ans!

Différents clubs sont affiliés à la Fédération dans la province. Certains sont très actifs. Leurs activités comprennent l’organisation de voyages, la lecture, le théâtre, le parrainage générationnel avec du bénévolat dans les écoles, des ateliers de réparation ou de petits services.

La FAFO est divisée en cinq régions et regroupe environ 10 000 membres, soit 2 000 de plus qu’il y a quatre ans. On peut donc y adhérer en tant que club, pour une somme allant de 5 à 10 dollars par membre du club selon la région, mais aussi en tant que membre individuel pour 20 dollars.

La majorité des membres y ont adhéré car ils sont membres de groupes d’aînés. Ces groupes, avec la FAFO, organisent alors des activités et des journées d’informations sur des thèmes assez variés (santé, justice, services gouvernementaux, prévention des abus) où tous les membres sont conviés et auxquels les non-membres sont bienvenus moyennant une participation.

Les foires sont organisées par les membres du club de l’endroit avec le président régional de la FAFO. Elles sont subventionnées à 50% par la province et 50% par le gouvernement fédéral. Ces fonds sont gérés par le secrétariat aux affaires des personnes âgées.

S’étendant d’Oshawa à Windsor, la région Centre-Sud-Ouest est divisée en quatre. Marcelle Jomphe est donc responsable FAFO pour les 18 clubs affiliés dans cette région, dont les Centres d’accueil Héritage à Toronto.

Cet organisme semble donc assez actif, mais Marcelle Jomphe déplore que «certains ont peur d’adhérer pensant que c’est un groupe de petits vieux alors qu’il s’agit en fait de jeunes aînés très actifs»…

Si vous désirez en savoir plus sur les activités de ces aînés, elles sont détaillées dans le livre de François-Xavier Simard. Vous trouverez également beaucoup d’informations sur le site Internet de la FAFO: www.fafo.on.ca

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Entre culture et aventure au Honduras

Honduras
le Honduras se niche entre mer et forêt, déroulant des palettes de bleu dans la mer des Caraïbes et l’Océan Pacifique et d’émeraude...
En lire plus...

17 janvier 2019 à 9h00

Un effet Trump dans la cour d’école?

Trump
Deux chercheurs viennent de publier des résultats inquiétants sur le harcèlement et les insultes à l’école, avant et après la dernière élection américaine.
En lire plus...

17 janvier 2019 à 7h00

Daniel Mayer, nouveau président de Franco-Fête

Franco-Fête de Toronto
Le président de la Franco-Fête de Toronto, Richard Kempler, a passé le flambeau mercredi soir. C'est Daniel Mayer, secrétaire du CA depuis deux ans,...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 16h59

Qui devrait se préoccuper du statut du français à l’ONU?

Six mois après l’adoption, par le Comité des droits de l’homme de l'ONU, de constatations impliquant le Canada, les 18 pages du document ne...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 13h05

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur