Le Speed Mentoring en français: un bon moyen de trouver un emploi

speed mentoring acces employment
La session de Speed Mentoring d'Acces Employment le 8 février.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Une quarantaine de chercheurs d’emploi ont participé, le 8 février au campus torontois du Collège Boréal, à une activité Speed Mentoring en français de l’agence à but non lucratif ACCES Employment.

Une semaine auparavant, le 1er février, ils avaient suivi un atelier portant sur les techniques de réseautage et d’entrevue, ainsi que sur la communication professionnelle dans le contexte canadien. L’atelier avait pour but de les préparer à rencontrer les mentors, qui peuvent devenir de bons contacts pour les aider à décrocher un emploi dans leur domaine.

Le Collège Boréal, partenaire de l’événement, en a fait la promotion auprès de ses étudiants et dans son service d’emploi.

Noelle Le Conte-Good, Acces Employment, Speed Mentoring
Noelle Le Conte-Good

Avec 25 mentors de tous les horizons (finance, informatique, ressources humaines, vente et bien d’autres encore), il est difficile de ne pas trouver chaussure à son pied pour les mentorés.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

D’ailleurs, pour Nandita Majumdar, représentante de l’entreprise Manpower, c’est devenu une habitude de participer à ce genre d’évènement. «Chaque fois que je viens, je trouve un(e) candidat(e) ayant toutes les qualités et compétences nécessaires au poste demandé. C’est d’ailleurs pour ça que je reviens», dit-elle en souriant.

Mais tous les mentors ne sont pas là uniquement pour trouver le ou la candidate idéale. C’est le cas d’Emmanuel Caron, recruteur bilingue chez Brand Momentu, Français arrivé il y a 6 mois au Canada avec un PVT: «L’immigration, c’est quelque chose que j’ai vécu, donc c’est plus facile pour moi d’expliquer mon expérience aux nouveaux arrivants. Mon but, en venant ici, c’est surtout d’aider les gens à s’intégrer dans un nouveau pays et de leur faire comprendre son fonctionnement pour qu’il puisse avoir toutes les cartes en main pour trouver du travail.»

Pour Noelle Le Conte-Good, chef de projet et organisatrice de l’évènement, l’affluence était une très bonne surprise. «Nos Speed Mentoring ont toujours attiré les chercheurs d’emplois, mais aujourd’hui il y a plus de participants que d’habitude. On ressent une  demande grandissante, que ce soit de la part des mentors, mais aussi des mentorés. Nous avons d’ailleurs prévu au moins deux autres évènements en plus d’ici la fin mars: le 23 février à London, et le 28 février à Kingston.»

Alors, si vous aussi vous êtes en recherche d’emploi, ou si vous souhaitez vous faire des contacts et demander de l’aide, n’hésitez pas à vous y inscrire.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur