Le scénariste d’une série culte en France s’installe à Toronto

Un métier qui s'exporte

Scènes de ménages

Quatre couples vedettes de la série à succès Scènes de ménages.


17 septembre 2018 à 11h00

Yannick Hervieu, scénariste en France pour la série culte Scènes de ménages, s’est installé à Toronto depuis quelques semaines pour suivre sa compagne.

Souvent méconnu, le scénario constitue pourtant la première étape indispensable à la réalisation d’un long-métrage, d’une série ou encore de programmes courts audiovisuels. Apparemment, c’est un métier qui s’exporte, bien que Yannick Hervieu doit régulièrement retourner à Paris pour des réunions de production.

Dans le genre d’Un gars, une fille, créée au Québec et également adaptée pour la France, Scènes de ménages fait rire les Français tous les soirs depuis 12 ans sur la chaîne M6, en mettant en scène le quotidien de couples mythiques.

Yannick Hervieu
Yannick Hervieu, scénariste de Scènes de Ménages

Un parcours atypique

Scénariste depuis seulement quatre ans, Yannick a un profil complètement atypique. Diplômé en électronique du lycée, il a ensuite été serveur pendant sept ans dans de grands restaurants parisiens.

Une période pendant laquelle il a rattrapé son retard scolaire. «J’ai lu des bouquins comme un autodidacte, j’ai appris la ponctuation en lisant des biographies, des œuvres de Balzac», raconte-t-il à L’Express.

télévision
Liliane et José en train de tourner une scène de Scènes de ménages.

École de scénariste

Puis, il a intégré le Conservatoire européen d’écriture audiovisuelle à Paris, l’école de formation des scénaristes. Il y a appris les fondamentaux de ce métier.

«Dans cette école, on apprend à écrire pour la télé, faire des pilotes d’émissions, des séries, des films. En sortant, on connaît très bien les règles de dramaturgie.»

Le métier de scénariste

Après ses deux années d’études, Yannick a commencé à écrire pour Scènes de ménages, série culte depuis 12 ans. La boîte de production pour qui il travaille a un fonctionnement très industriel, étant constamment en train de tourner.

«Du dimanche au mardi, je dois envoyer des sketchs chaque matin. La veille je dois y penser, j’imagine des situations originales. Comme moi, les trente auteurs de la série envoient leurs quatre ou cinq sketchs tous les matins. Le directeur de collection et les acteurs les lisent et font un choix.»

Raymond et Huguette, le couple le plus emblématique de la série.

Vente de sketchs

«Ensuite, le soir je sais si j’ai vendu mes sketchs. C’est comme ça que je gagne ma vie», nous explique Yannick. Mais, pour lui, la plus grande satisfaction est de créer. «Le sentiment de créer devient une addiction», avoue-t-il.

Les sources d’inspiration

Bouquiner, réfléchir constamment, même en marchant, sont des méthodes efficaces. Mais Yannick évoque surtout un «hasard contrôlé»: «Dans tous les sketchs écrits, la moitié ce sont des expériences vécues avec ma copine ou avec des amis.»

Cependant, depuis son arrivée, il est plus difficile de trouver de l’inspiration. «Je suis coupé de la France, donc c’est comme si j’étais coupé de la source», regrette-t-il.

Liliane et José.

Incompatible avec Toronto

Vivre à Toronto est une expérience exceptionnelle pour lui  «C’est comme si je m’étais réconcilié avec la France, avec ma culture.» Cependant, il est difficile de concilier son travail de scénariste avec la vie d’expatrié.

«Je suis résident permanent, mais je dois rentrer pour des contrats à Paris. Je prévois de faire des allers-retours, car pour l’instant je n’aurais jamais ici ce que j’ai en France», nous précise-t-il. Une nécessité pour ce scénariste qui a l’habitude d’écrire avec une co-auteure.

Le rêve Netflix

Outre Scènes de ménages, Yannick travaille également pour des longs-métrages, des programmes courts ou des animations diffusés à la télévision. Comme tout scénariste, son rêve serait évidemment de créer son propre projet: «Je rêve de créer une série et qu’elle passe sur Netflix.»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Méfiez-vous de l’ADN de vos proches

ADN
Depuis la résolution de nombreuses affaires grâce à l'ADN des membres de la famille des suspects, une troublante question se pose : on approche...
En lire plus...

16 octobre 2018 à 7h00

Nette victoire des Leafs face aux Kings de Los Angeles (1-4)

Leafs
Les Maple Leafs se sont imposés ce soir face aux Kings de Los Angeles (1-4), enregistrant une sixième victoire sur les sept rencontres disputées...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 22h43

Thomas Gallezot souhaite «remettre le système scolaire à l’endroit»

Thomas Gallezot
Thomas Gallezot, candidat au Conseil scolaire du district de Toronto (TDSB) pour les élections du 22 octobre dans la circonscription Eglinton Lawrence, nous a présenté les...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 17h00

Simon Jalbert: une idée à la minute

À 28 ans, Simon Jalbert a déjà cinq entreprises à son actif. Le fondateur de Traction House, spécialisée dans le marketing ciblé, fait le...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 14h30

Élections scolaires: nos candidates et candidats

élections municipales et scolaires
Voici la liste des candidates et candidats aux élections scolaires du 22 octobre 2018 dans chacune des circonscriptions, ou régions, de nos deux conseils...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 11h00

Gilles Archambault a tenu un journal intime de citations

En toute reconnaissance
Depuis une cinquantaine d’années, Gilles Archambault a inscrit des phrases (citations) dans un carnet bleu, sur des thèmes qui lui sont chers.
En lire plus...

15 octobre 2018 à 8h00

Wanda Plus TV: promouvoir la culture africaine

Wanda Plus TV
Créée à l'initiative de José Ndzeno, Wanda Plus TV est la nouvelle chaîne torontoise dédiée à la promotion de la culture africaine.
En lire plus...

14 octobre 2018 à 15h30

Luc de Larochellière de retour sur scène avec son groupe original

Luc de Larochellière
En 1988, le chanteur Luc de Larochellière sortait Amère America, qui allait devenir disque d’or. Luc de Larochellière en célèbre le 30e anniversaire en...
En lire plus...

14 octobre 2018 à 13h00

Littérature de la confrontation

Qui a tué mon père
Qui a tué mon père. Édouard Louis ne pose pas une question, il accuse. À 25 ans, l'auteur a publié trois romans autobiographiques traduits...
En lire plus...

14 octobre 2018 à 9h00

Quiz: 1968, année inoubliable

quiz
1968 est une année riche en événements. Vous rappelez vous de tout ?
En lire plus...

14 octobre 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur