Le scénariste d’une série culte en France s’installe à Toronto

Un métier qui s'exporte

Scènes de ménages

Quatre couples vedettes de la série à succès Scènes de ménages.


17 septembre 2018 à 11h00

Yannick Hervieu, scénariste en France pour la série culte Scènes de ménages, s’est installé à Toronto depuis quelques semaines pour suivre sa compagne.

Souvent méconnu, le scénario constitue pourtant la première étape indispensable à la réalisation d’un long-métrage, d’une série ou encore de programmes courts audiovisuels. Apparemment, c’est un métier qui s’exporte, bien que Yannick Hervieu doit régulièrement retourner à Paris pour des réunions de production.

Dans le genre d’Un gars, une fille, créée au Québec et également adaptée pour la France, Scènes de ménages fait rire les Français tous les soirs depuis 12 ans sur la chaîne M6, en mettant en scène le quotidien de couples mythiques.

Yannick Hervieu
Yannick Hervieu, scénariste de Scènes de Ménages

Un parcours atypique

Scénariste depuis seulement quatre ans, Yannick a un profil complètement atypique. Diplômé en électronique du lycée, il a ensuite été serveur pendant sept ans dans de grands restaurants parisiens.

Une période pendant laquelle il a rattrapé son retard scolaire. «J’ai lu des bouquins comme un autodidacte, j’ai appris la ponctuation en lisant des biographies, des œuvres de Balzac», raconte-t-il à L’Express.

télévision
Liliane et José en train de tourner une scène de Scènes de ménages.

École de scénariste

Puis, il a intégré le Conservatoire européen d’écriture audiovisuelle à Paris, l’école de formation des scénaristes. Il y a appris les fondamentaux de ce métier.

«Dans cette école, on apprend à écrire pour la télé, faire des pilotes d’émissions, des séries, des films. En sortant, on connaît très bien les règles de dramaturgie.»

Le métier de scénariste

Après ses deux années d’études, Yannick a commencé à écrire pour Scènes de ménages, série culte depuis 12 ans. La boîte de production pour qui il travaille a un fonctionnement très industriel, étant constamment en train de tourner.

«Du dimanche au mardi, je dois envoyer des sketchs chaque matin. La veille je dois y penser, j’imagine des situations originales. Comme moi, les trente auteurs de la série envoient leurs quatre ou cinq sketchs tous les matins. Le directeur de collection et les acteurs les lisent et font un choix.»

Raymond et Huguette, le couple le plus emblématique de la série.

Vente de sketchs

«Ensuite, le soir je sais si j’ai vendu mes sketchs. C’est comme ça que je gagne ma vie», nous explique Yannick. Mais, pour lui, la plus grande satisfaction est de créer. «Le sentiment de créer devient une addiction», avoue-t-il.

Les sources d’inspiration

Bouquiner, réfléchir constamment, même en marchant, sont des méthodes efficaces. Mais Yannick évoque surtout un «hasard contrôlé»: «Dans tous les sketchs écrits, la moitié ce sont des expériences vécues avec ma copine ou avec des amis.»

Cependant, depuis son arrivée, il est plus difficile de trouver de l’inspiration. «Je suis coupé de la France, donc c’est comme si j’étais coupé de la source», regrette-t-il.

Liliane et José.

Incompatible avec Toronto

Vivre à Toronto est une expérience exceptionnelle pour lui  «C’est comme si je m’étais réconcilié avec la France, avec ma culture.» Cependant, il est difficile de concilier son travail de scénariste avec la vie d’expatrié.

«Je suis résident permanent, mais je dois rentrer pour des contrats à Paris. Je prévois de faire des allers-retours, car pour l’instant je n’aurais jamais ici ce que j’ai en France», nous précise-t-il. Une nécessité pour ce scénariste qui a l’habitude d’écrire avec une co-auteure.

Le rêve Netflix

Outre Scènes de ménages, Yannick travaille également pour des longs-métrages, des programmes courts ou des animations diffusés à la télévision. Comme tout scénariste, son rêve serait évidemment de créer son propre projet: «Je rêve de créer une série et qu’elle passe sur Netflix.»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La fascination méconnue des impressionnistes pour l’industrie

Jusqu'au mois de mai, le musée des Beaux Arts de l'Ontario (AGO) expose les œuvres d’artistes impressionnistes sur le thème de la Révolution industrielle.
En lire plus...

19 février 2019 à 9h00

Quelle langue parle ce chimpanzé?

S’il est exact que les langages humains obéissent à une série de lois mathématiques, alors le langage des signes et des sons qu’utilisent les...
En lire plus...

19 février 2019 à 7h00

Un avenir dystopique dans un club de boulingrin

Arlen Aguayo-Stewart
Un ancien espace fréquenté par les amateurs de boulingrin (bowling sur gazon), le Clubhouse du nouvel East End Arts Space, dans le parc Riverdale,...
En lire plus...

18 février 2019 à 11h00

Les conseils d’un entrepreneur francophone

Atelier entreprenariat CFT Mois de l'histoire des noirs
Dans le cadre de la journée d’ateliers organisée par le Centre francophone de Toronto pour le Mois de l’histoire des Noirs, samedi 23 février,...
En lire plus...

18 février 2019 à 9h00

Cloner des singes pour étudier les maladies du cerveau

Il s’est écoulé à peine un an entre le premier clonage réussi de singes, et le premier clonage réussi de singes génétiquement modifiés. Où...
En lire plus...

18 février 2019 à 7h00

Haïti : la rage des innocents

Des centaines de visages décomposés par la rage apparaissent sur nos écrans: les visages de milliers de jeunes Haïtiens privés d'espoir. Rien ne les...
En lire plus...

17 février 2019 à 17h30

Sur les traces des aventuriers du 80e parallèle

Norvège Aurélie Resch
Il est près de 22h quand le navire Nordstjernen de la compagnie Hurtigruten franchit le 80e parallèle. Passagers et équipage sont réunis sur le...
En lire plus...

17 février 2019 à 13h00

Voyager dans le temps avec les éditions Faton

Les éditions Faton offrent toute une gamme de revues relatives au domaine artistique qui sont toujours d'un grand intérêt. Elles sont toutes du même...
En lire plus...

17 février 2019 à 11h00

Bêtise et petitesse de l’être humain

L’innocent
Les scandales pédophiles au sein de l’Église catholique durent depuis des siècles. Sergio Kokis s’en inspire pour écrire L’innocent, un roman dont l’action se...
En lire plus...

17 février 2019 à 9h00

Quiz : A mari usque ad mare

A mari usque ad mare (d’un océan à l’autre) est la devise du Canada.
En lire plus...

17 février 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur