Le ROM aux couleurs du Mexique

Partagez
Tweetez
Envoyez

Depuis la semaine dernière et jusqu’au printemps 2016, le Musée royal de l’Ontario (ROM) présente ¡Viva México! dans sa Galerie Patricia Harris des textiles et du costume.

Cette exposition originale comporte environ 150 textiles mexicains datant du XVIIIe au XXIe siècle. Il s’agit là de la toute première présentation de la vaste collection du Musée, qui reflète le passé précolombien et colonial du pays.

¡Viva México! fait découvrir l’histoire et la culture du Mexique en montrant les pièces les plus belles, les plus flamboyantes – et, souvent, les plus rares – de cette remarquable collection.

Dans le Mexique précolombien, la splendeur des vêtements des nobles était digne de la position qu’ils occupaient dans leur société. Lorsque les conquistadors ont débarqué en 1519, ils ont été fort impressionnés par l’art des hommes et femmes qui filaient, tissaient, brodaient.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Après la conquête espagnole, les Mésoaméricains ont adopté – et adapté – les techniques, matières premières, styles et motifs de leurs conquérants. Cette synthèse a fini par produire des textiles attrayants et extrêmement variés, aux styles originaux et faisant appel à différentes techniques.

Les descendants actuels des Mayas, des Aztèques et des autres peuples précolombiens parlent encore une soixante de langues autochtones, et les textiles somptueux sont demeurés au cœur de la vie quotidienne et des cérémonies de nombreux villages mexicains.

Chloë Sayer est la commissaire invitée de cette exposition. Associée de recherche dans la section des textiles, elle a consacré des années à l’étude des traditions textiles du Mexique. «Lorsque je suis arrivée au ROM en 2010, j’ai tout de suite réalisé que le Musée possédait l’une des meilleures collections de textiles et costumes mexicains au monde. Je suis ravie de pouvoir la montrer au public.»

Cette exposition est accompagnée du catalogue en couleurs Mexico: Clothing & Culture de Chloë Sayer.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur