Le rétablissement du programme de contestation judiciaire passe en justice


31 octobre 2006 à 13h34

Après l’adoption de la motion visant à condamner la suppression du Programme de contestation judiciaire (PCJ) par le gouvernement Harper, les derniers jours ont apporté un nouvel épisode à la polémique.

Cette fois, c’est au judiciaire qu’en appelle la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA), puisqu’elle a annoncé en fin de semaine dernière avoir porté la cause devant les tribunaux. L’indignation des minorités francophones canadiennes a ainsi franchi un nouveau pallier.

Face à l’acharnement du gouvernement conservateur à ne pas prêter l’oreille aux revendications concernant le PCJ, la FCFA a décidé d’en appeler à la justice. Mercredi, une demande de contrôle judiciaire au bureau de Frédéricton (Nouveau-Brunswick) de la Cour fédérale a été déposée par l’organisme de défense des minorités francophones du Canada.

Un recours nécessaire selon le président de la FCFA, Jean-Guy Rioux: «Nous n’avons plus de solutions face à la surdité du gouvernement. Nous avons patienté jusqu’au dernier moment en espérant que le gouvernement daigne faire un effort, mais en vain. Nous avions un mois pour présenter un recours en justice, c’est malheureusement chose faite.»

Le 25 septembre dernier, le gouvernement Harper avait confirmé la suppression du PCJ ainsi que d’autres programmes socio-culturels dans le cadre de compressions budgétaires visant à accélérer le remboursement de la dette nationale.

Une décision qui avait agité tout le petit monde de la francophonie minoritaire au Canada, puisque le PCJ était essentiellement destiné à appuyer financièrement les luttes juridiques des minorités dès lors qu’elles jugeaient qu’une loi allait à l’encontre des engagements constitutionnels. Ce programme avait notamment permis d’éviter la fermeture de l’hôpital Montfort à Ottawa.

Pour défendre ses intérêts et ceux des francophones, la FCFA s’est attachée les services d’un spécialiste en la personne de Michel Doucet qui dirigera le groupe d’avocats chargé de l’affaire. À noter que l’équipe de l’avocat du Nouveau-Brunswick, spécialiste des droits linguistiques des minorités, se chargera de ce dossier sans demander d’honoraires en raison de l’importance de la cause à ses yeux.

La FCFA aura évidemment plusieurs cartes en main pour obtenir gain de cause, à commencer par le fait que le gouvernement n’ait pas jugé utile de consulter les communautés minoritaires avant de prendre sa décision.

Un choix que regrette Me Doucet: «Selon nous, il ya eu un manquement à l’article 7 de la Charte canadienne des Droits et Libertés, mais également à la partie VII de la Loi sur les Langues officielles. Le gouvernement avait le devoir de consulter les parties concernées par la suppression du programme. Il ne l’a pas fait, et c’est maintenant à nous de tout faire pour que nos droits soient respectés sinon c’est la porte ouverte à tous les abus.»

Le gouvernement a maintenant dix jours pour accéder ou non à la requête de rétablissement du PCJ et même si la FCFA reconnaît qu’il sera financièrement complexe de lutter, l’organisme de défense des droits des francophonies minoritaires du Canada compte bien poursuivre le gouvernement Harper en justice s’il ne satisfait pas à ses demandes.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Netflix, nouvelle plateforme des bizarreries de Gwyneth Paltrow

pseudoscience
Netflix ne se fera pas de nouveaux amis parmi les amateurs de vulgarisation scientifique et d’information véridiques: l’actrice Gwyneth Paltrow vient d’y obtenir une...
En lire plus...

15 février 2019 à 7h00

Réforme du système de santé: n’oubliez pas les services en français

santé
La décision attendue du gouvernement de l’Ontario de procéder à une réforme structurelle du système de santé serait «une opportunité d’améliorer l’accès aux services...
En lire plus...

14 février 2019 à 16h16

Cybersécurité: quelques clés pour protéger votre vie privée

vie privée
La radio communautaire franco-torontoise CHOQ-FM lance une nouvelle série de capsules vidéos pour sensibiliser les utilisateurs d’internet aux dangers qu’il peut représenter pour leur...
En lire plus...

14 février 2019 à 15h00

Les langues officielles enfin inscrites dans la Loi sur le divorce

La nouvelle Loi canadienne sur le divorce, dont l'ébauche a été adoptée en troisième lecture par la Chambre des communes le 6 février, confirme...
En lire plus...

14 février 2019 à 13h00

Au terminus McCowan, l’un des plus grands centres commerciaux au pays

Nous poursuivons notre tour d'horizon des extrémités du métro torontois à la station McCowan. Cette semaine, Visite Express à l'extrême-Est de la ville pour...
En lire plus...

14 février 2019 à 11h00

Le plus grand gratte-ciel obstruera la vue des Torontois

La construction du gratte-ciel de 306 mètres, nommé The One, qui se situera à l’angle des rues Yonge et Bloor et dont l’achèvement est...
En lire plus...

14 février 2019 à 9h00

Des ados veulent se faire vacciner sans le consentement de leurs parents

vaccin, vaccination
Défiant l’autorité de ses parents, un adolescent de l’Ohio a décidé de se faire vacciner — après avoir découvert qu’il ne l’avait jamais été,...
En lire plus...

14 février 2019 à 7h00

Ce qu’on comprend de l’affaire SNC-Lavalin Jody Wilson-Raybould jusqu’à maintenant

Un mois après le remaniement ministériel dans lequel Jody Wilson-Raybould a été rétrogradée, on comprend mieux ce qui s’est passé en coulisses face au...
En lire plus...

13 février 2019 à 20h40

Un vent d’optimisme sur Cinéfranco jeunesse

Larcelle Lean
Avant même le début du festival, un peu plus de 9 000 spectateurs sont déjà attendus au Famous Player place Canada pour la 10e...
En lire plus...

13 février 2019 à 13h13

Franco Foot va jouer dans un tournoi international

Dès samedi, Franco Foot entame la sélection de joueurs de moins de 17 ans pour participer au Tournoi International Toronto Azzurri SC, qui se tiendra...
En lire plus...

13 février 2019 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur