Le RDÉE dresse un bilan positif

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Réseau de développement économique de l’Ontario (RDÉE Ontario), a présenté le bilan de son année 2007, lors de l’assemblée générale du 28 septembre dernier. Ses bons résultats semblent attester un peu plus de la position de premier plan dont jouit l’organisme dans le développement économique francophone de l’Ontario.

La directrice générale, Nicole Sauvé, a tout d’abord présenté les projets réalisés par le RDÉE Ontario, qui a soutenu cette année plus de 110 initiatives, en recherchant des financements auprès de différents bailleurs de fonds et en mettant en lien les acteurs économiques.

Les secteurs d’action privilégiés se situent dans le domaine du tourisme, de l’intégration des jeunes au marché, de l’économie du savoir et du développement rural. Nicole Sauvé tient cependant à préciser que «certains projets sur lesquels nous travaillons sortent de ces secteurs, qui doivent être entendus au sens large.»

Le secteur touristique a cette année fait l’objet d’un développement particulier avec la création du Cercle de collaboration en tourisme francophone de l’Ontario (CCTFO), qui regroupe différents organismes tels que l’Association française des municipalités de l’Ontario (AFMO) et Direction Ontario, porte-étendard du tourisme francophone ontarien.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«La première conférence sur le tourisme francophone a eu lieu à Ottawa. Cet événement a été rendu possible grâce au travail de collaboration des différents acteurs, appuyés par le RDÉE Ontario.»

Nicole Sauvé s’est également réjouie de la reconnaissance du rôle joué par l’organisme pour le développement économique francophone en Ontario: «Nous constatons que désormais ce sont les acteurs économiques qui viennent vers nous, quand nous devions encore les démarcher il y a quelques années.»

Nouveauté cette année au sein du RDÉE: l’ouverture d’un siège «jeune dirigeant», au sein du conseil d’administration. Simon Lalande, qui avait été auparavant élu président du conseil provisoire de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario en 2005, a pris ses fonctions à ce poste à l’issue de l’assemblée générale.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur