Le premier stade de baseball professionnel de Toronto était situé dans Riverdale

Le 15 Baseball Place (à gauche), l'un des édifices à condos au sud de Queen et à l'est de l'autoroute Don Valley.
Partagez
Tweetez
Envoyez

En respectant la distanciation physique, on peut sortir de chez soi prendre l’air, marcher, faire du vélo… C’est même recommandé pour la santé. Ce qui tue, c’est ne rien faire à la maison ou passer toutes ses journées assis devant son ordi.

Je le mentionnais la semaine dernière, les promenades servent aussi à (re)découvrir nos quartiers et notre environnement.

Cette semaine, en examinant le chantier des tours à condos de la nouvelle «Baseball Place», au-dessus de l’autoroute Don Valley, du côté est, au sud de la rue Queen, j’ai confirmé qu’on honore ainsi l’histoire du tout premier stade de baseball professionnel de Toronto situé à cet emplacement même.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il y a quelque temps déjà, j’avais remarqué, dans l’Hôtel Broadview magnifiquement rénové, à l’angle de Queen et Broadview (ce fut pendant une trentaine d’années le sordide bar de striptease Jilly’s), la décoration de la cage d’escalier qui rappelle cette histoire du baseball.

On célèbre l’histoire du quartier Riverdale dans la cage d’escalier de l’Hôtel Broadview. Et non loin de Baseball Place, on trouve un café Cannonball, le surnom du joueur vedette Ned Crane des Torontos à la fin du 19e siècle.

Le «Toronto Baseball Grounds» était le stade des «Torontos», notre première équipe professionnelle. Ouvert en 1886, le stade pouvait accueillir 2000 personnes. Selon GoodHood.ca, l’entrée coûtait 25¢.

Plus tard, en raison de la proximité et de la commandite du fabricant de savon Sunlight, le stade a été rebaptisé Sunlight Park et est resté opérationnel jusqu’en 1913, l’année où le baseball professionnel a déménagé aux îles de Toronto.

Une plaque apposée sur un mur du 655 rue Queen Est rappelle l’histoire du baseball dans ce quartier.

N’hésitez pas, vous aussi, à nous envoyer vos séries de photos préférées, idéalement avec quelques commentaires explicatifs, à [email protected].

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur