Le premier portrait officiel de Kate Middleton ne fait pas l’unanimité

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 06h33 HNE, le 14 janvier 2013.

LONDRES – La duchesse de Cambridge semble apprécier le premier portrait officiel qui a été fait d’elle, ce qui se veut une bonne nouvelle pour son auteur. Mais bien des critiques ne partagent pas son avis.

Le tableau de Paul Emsley dépeint Kate Middleton devant un fond noir, ses lèvres légèrement serrées et formant un timide sourire, une lumière éthérée luisant sur son visage et ses cheveux. Son teint pâle fait ressortir les traits légers sous ses yeux, et l’éclairage ajoute un ton argenté à sa riche chevelure brune.

Peu de temps après le dévoilement du portrait, vendredi, à la National Portrait Gallery, à Londres, les critiques se sont fait entendre.

Robin Simon, rédacteur en chef du British Art Journal, a parlé «d’une grande occasion ratée», ajoutant que le meilleur commentaire qu’on pouvait faire, c’est que la duchesse ne ressemblait pas à son portrait.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Dans le cadre d’une entrevue téléphonique, M. Simon a ajouté que le nez de Kate, sur le tableau, était trop large et que la toile avait effacé toute l’étincelle naturelle de la duchesse.

Selon M. Simon, Kate Middleton transmet une joie de vivre qui, sur le tableau, est totalement inexistante.

La journaliste artistique Charlotte Higgins, du quotidien The Guardian, a enchaîné sur le même thème, déclarant que le portrait transmettait une «mélancolie d’allure funèbre».

«Peu importe ce que vous pensiez de la monarchie et de son côté pompeux, Kate Middleton est une jolie jeune femme, dotée d’un sourire contagieux, d’une épaisse chevelure brune et d’une santé resplendissante», a-t-elle décrit dans le site internet du quotidien.

«Alors, pourquoi a-t-elle été transformée en quelque chose de déplaisant qui semble sortir de la série «Twilight»?, questionne ensuite Mme Higgins.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Lors de l’inauguration, M. Emsley a déclaré aux journalistes qu’il serait toujours difficile de peindre Kate, qui s’est prêtée à l’exercice l’an dernier avant qu’elle ne devienne enceinte.

«Dépeindre une personnalité si omniprésente n’est jamais simple pour un artiste, car il doit aller au-delà de cette image et trouver quelque chose d’original, a expliqué M. Emsley. Il faut donc fier à sa technique et à ses instincts artistiques pour y arriver, et j’espère avoir réussi.»

À la décharge du peintre, les critiques n’ont pas toutes été négatives.

«J’aime beaucoup», a déclaré Richard Stone, qui a maintes fois peint des membres de la famille royale.

«Souvent, les portraits officiels peuvent être rigides et guindés, mais celui-ci a un côté informel et une certaine chaleur.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Surtout, M. Emsley a obtenu l’approbation de la principale intéressée.

Accompagnée de son mari, le prince William, lors du dévoilement, Kate Middleton a qualifié le tableau de «tout simplement magnifique». Le prince William a confié l’avoir aimé également, le disant «absolument superbe».

Le bébé royal en juillet

Par ailleurs, des responsables britanniques ont indiqué lundi que le premier enfant du prince William et de sa femme, l’ancienne Kate Middleton, est attendu au mois de juillet, et que l’état de santé de la jeune femme s’améliore.

La duchesse de Cambridge, tel qu’elle est officiellement connue, a été hospitalisée au début de sa grossesse en raisons de nausées matinales graves.

Les responsables ont affirmé lundi qu’elle va mieux. Elle a semblé en bonne santé la semaine dernière, lors d’une rare apparition publique.

L’enfant sera le troisième héritier au trône britannique, derrière le prince Charles et son père.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur