Le premier centre de planning familial

Partagez
Tweetez
Envoyez

On doit le premier centre de planning familial à l’infirmière américaine Margaret Sanger. Il ouvre ses portes à New York en 1923 et va clairement à l’encontre des lois interdisant alors toute publicité sur la contraception.

Margaret Sanger avait été révoltée par le sort de sa mère, morte de tuberculose en mettant au monde son onzième enfant, ainsi que par la détresse des femmes rencontrées dans les hôpitaux où elle travaillait. En 1919, elle publia The Woman Rebel et fonda la première association américaine pour le contrôle des naissances.

Le centre ouvert à New York en 1923 distribuait des diaphragmes importés illégalement d’Europe, ce qui valut à Margaret Sanger de passer quelques jours en prison.

Peu à peu le mouvement de planning familial s’étendit à d’autres pays et il y eut un premier congrès international à Stockholm en 1942.

Margaret Sanger fut aussi à l’origine de la pilule contraceptive Enovid.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur