Le père de Malala qualifie le rétablissement de sa fille de «miracle»


28 octobre 2012 à 15h30

26 oct 2012 1h46

LONDRES _ Le père de la jeune Pakistanaise Malala Yousufzai, hospitalisée au Royaume-Uni après avoir été attaquée par des talibans parce qu’elle milite pour l’éducation des filles, qualifie la guérison de sa fille de « miraculeuse » et estime que la blessure qu’elle a subie a marqué « un point tournant » pour le Pakistan.

L’adolescente de 15 ans a été blessée par balle à la tête et à la nuque le 9 octobre dans le nord-ouest du Pakistan.

Des militants islamistes ont revendiqué l’attaque et réitéré leur intention de tuer Malala pour l’empêcher de propager « la pensée occidentale » et la laïcité.

Son père Ziauddin, sa mère et ses deux frères sont arrivés à son chevet jeudi soir au Royaume-Uni.

Une photos diffusée par l’hôpital Queen Elizabeth de Birmingham, où elle se trouve, montre Malala dans son lit d’hôpital, la tête couverte par un foulard bleu, sa famille à ses côtés.

Ziauddin Yousufzai dit avoir craint au départ de devoir préparer les funérailles de sa fille. Il estime que l’état de celle-ci tient maintenant du « miracle » pour la famille.

« Elle se rétablit à une vitesse encourageante et nous sommes très heureux », a-t-il déclaré aux journalistes réunis à Birmingham.

Il s’est dit reconnaissant des prières et des bons voeux qu’il a reçus en provenance du monde entier, soulignant au passage que les forces de droite et de gauche du Pakistan s’étaient unies pour condamner l’attaque.

« Quand elle est tombée, le monde s’est figé. Elle se relèvera, elle se tiendra debout à nouveau. Elle peut se tenir debout », a lancé M. Yousufzai.

Un taliban a tiré sur Malala alors qu’elle faisait le voyage de retour à la maison dans son autobus scolaire à Mingora, dans la vallée de Swat, dans le nord-ouest du Pakistan. Deux autres filles ont été blessées dans l’attaque.

Les fondamentalistes armés ont pris le contrôle de la vallée de Swat en 2007, avant d’en être chassés par l’armée en 2009. Les talibans y ont détruit de nombreuses écoles, la plupart pour les filles, en plus d’y mener des campagnes pour afficher leur opposition à la fréquentation de l’école par les filles.

Malala témoigne depuis plusieurs années des atrocités commises par les talibans au Pakistan.

L’attaque contre l’adolescente a soulevé l’indignation dans l’opinion publique pakistanaise, au-delà des clivages politiques et religieux. L’affaire a également suscité des condamnations dans le reste du monde.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

De bouche à oreille, de retour pour une deuxième saison

De bouche à oreille
Nouveauté: des rencontres informelles au Coq of the Walk
En lire plus...

24 septembre 2018 à 10h53

Blague franco-ontarienne

Demain, 25 septembre, sera la Journée des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes. Ce n’est pas un jour férié, comme la Fête nationale au Québec, mais...
En lire plus...

24 septembre 2018 à 10h23

Des sondes japonaise et américaine vont ramener de la poussière d’astéroïde

astéroïde
De la haute voltige: la semaine dernière, la sonde japonaise Hayabusa 2 s'est approchée de l’astéroïde Ryugu pour larguer deux mini-robots.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 13h00

Un trésor à découvrir au Musée des beaux-arts de Montréal

MBAM
Resplendissantes enluminures de livres d’heures au MBAM
En lire plus...

23 septembre 2018 à 11h00

Témoignage aussi déchirant que nécessaire

Jonas Gardell
Au début des années 1980, le sida est considéré comme la maladie des homos, la nouvelle peste, voire la punition de Dieu.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 9h00

Quiz : Jean-Paul 1er

23 septembre
Vrai ou Faux: Jean-Paul 1er demeure, à ce jour, le dernier pape de nationalité italienne? Et d'autres questions sur ce pape assez spécial.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 7h00

Difficile retour à la vie civile après l’Afghanistan

L'Aquilon
Le capitaine Jocelyn Démétré a écrit son histoire pour exorciser ses démons
En lire plus...

22 septembre 2018 à 11h00

Les écoles des Franco-Colombiens coûtent trop cher?

Après un procès lancé en 2013 et un appel qui s’est soldé en juillet par une défaite, l’ultime recours est la Cour suprême du...
En lire plus...

22 septembre 2018 à 9h00

Crêpe Street, le vendeur de crêpes itinérant à Toronto

food truck
Le camion Crêpe Street, crée par un jeune Français et sa compagne torontoise, sillonne les rues de Toronto depuis deux mois.
En lire plus...

21 septembre 2018 à 13h00

Une croisée des mots pancanadienne à Toronto

Bibliothèque de Yorkville
Blaise Ndala le 18 octobre à la Bibliothèque de référence, puis à Didier Leclair le 15 novembre à Yorkville.
En lire plus...

21 septembre 2018 à 11h25

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur