Le niveau du Lac Ontario continue de battre les records

Et ce n'est pas terminé...

Certaines pistes cyclables sont impraticables.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Résultat d’un long hiver et un printemps tardif pendant lequel il a beaucoup neigé et plu, le niveau du lac Ontario a atteint récemment son niveau historique de 2017, 75,90 mètres, et cela ne semble pas s’arrêter. Cela n’est pas sans conséquence pour les rives torontoises, les plages, et les fameuses îles du Lac Ontario, inondées, alors même que chacun s’impatiente de voir arriver les beaux jours.

Un niveau d’eau historique

Selon un très récent communiqué émis par le Conseil international du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent, «le niveau d’eau du lac Ontario a atteint 75,90 mètres, excédant ainsi son sommet élevé record de 75,88 mètres atteint en 2017».

C’est le plus haut niveau que le lac n’ait jamais atteint depuis la colonisation. Il semble même que le niveau d’eau continuera sa progression au cours des jours à venir «pour vraisemblablement atteindre son pic annuel pour l’année en cours d’ici une à trois semaines». Le niveau actuel du lac Ontario se trouve plus de 85 centimètres au-dessus du niveau moyen du lac depuis 1918, selon le Conseil.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’avenir de ce processus lié aux précipitations

L’avenir de cette progression dépendra inexorablement des précipitations à venir ou non au cours de ces prochains jours.

«Toute augmentation de son niveau d’eau dépendra principalement des quantités de précipitation qui tomberont sur l’ensemble bassin, avec une augmentation additionnelle anticipée de 2 à 8 cm sous le plus probable des scénarios. Le niveau d’eau risque d’être plus élevé en cas d’orages ou de forts vents», indique le communiqué.

Les côtes des îles torontoises sont submergées, conséquence du niveau historique atteint pas le lac Ontario.

Incidences sur la saison des baignades

Ce niveau historique du lac Ontario n’est pas sans conséquence pour la région torontoise. Nombreuses sont les plages à être complètement inondées par les eaux du lac, et sont de facto inaccessibles.

Le samedi 1er juin devait marquer le départ de la saison officielle des baignades. Pourtant, sur 11 plages adaptées à la baignade, seules 6 sont ouvertes actuellement. Le site officiel de la ville de Toronto indique que les plages Gibraltar Point, Hanlan’s Point, Marie Curtis Park East, Rouge et Sunnyside demeurent fermées jusqu’à nouvel ordre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les îles fortement impactées

Les îles de Toronto, qui avaient été fermées aux plaisanciers pendant tout l’été 2017, ont encore leur lot de désagréments.

Aujourd’hui, les portes du Mermaid Café et du bar sur Hanlan’s Point resteront closes. Le traversier n’est pas non plus en mesure de se rendre sur cette partie de l’île. Certaines activités proposées sur l’île centrale (Centre Island), notamment des attractions du parc à thème Centreville, sont aussi suspendues.

Sur le site du parc à thème situé sur la partie centrale des îles de Toronto, Centreville, est indiqué la mise en suspend de certaines activités et la fermeture de cafés.

Les habitants des îles, extrêmement préoccupés par le niveau historique atteint, s’affairent afin de limiter les dégâts. Des sacs de sables sont disposées à des endroits stratégiques des îles, notamment à côté des habitations.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur