Le monde entier fait face à une montée de l’intolérance

Le chargé d’affaires polonais Łukasz Weremiuk et le professeur Fernand de Varennes.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Lundi 6 mars dernier, à l’Ambassade de la Pologne à Ottawa, le professeur Fernand de Varennes, doyen de la Faculté de droit de l’Université de Moncton, a été décoré de la Croix de chevalier de l’Ordre du Mérite de la République de Pologne pour «son dévouement exceptionnel auprès de la minorité polonaise de Lituanie».

Le professeur de Varennes a profité de cette cérémonie d’investiture pour faire une courte présentation au sujet de l’importance capitale de la protection des minorités alors que le monde entier fait face à une montée de l’intolérance et de la xénophobie.

Citant le nouveau secrétaire général de l’ONU, António Guterres, qui dernièrement, a déclaré que «le mépris des droits humains est une maladie qui se propage», le professeur de Varennes a souligné pourquoi ceci constitue une menace ciblant «les plus vulnérables de nos sociétés comme boucs émissaires, en particulier les minorités», et pourquoi ces phénomènes constituent des dangers réels et immédiats au sein et entre nos sociétés.

Il a aussi signalé le rôle crucial que peuvent jouer le Canada et les Canadiens au niveau international avec une vision et une appréciation de la richesse et du potentiel de la diversité linguistique, religieuse et culturelle, et comment celle-ci peut être accommodée et accueillie plutôt que crainte et rejetée.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

C’est le chargé d’affaires intérimaire Łukasz Weremiuk qui, au nom du président de la République de Pologne, Andrzej Duda, a remis la décoration au professeur de Varennes. Celui-ci est le premier Acadien et francophone du Canada à se voir décerner cette récompense nationale polonaise.

Ses efforts et son dévouement pour la protection des minorités et la reconnaissance des droits linguistiques de par le monde lui ont d’ailleurs valu de recevoir, entre autres, le prestigieux prix Tip O’Neill en études de la paix en Irlande du Nord, de se voir déclaré en 2004 lauréat du prix Linguapax d’Espagne et, la même année, d’être nominé pour le prix des droits humains de Gwangju, en Corée du Sud.

Le professeur de Varennes est également «Extraordinary Professor» au Centre des droits de la personne de l’Université de Pretoria en Afrique du Sud et l’auteur d’un guide pratique sur les droits linguistiques qui vient d’être lancé à l’édifice des Nations Unies, à Genève. Il est l’auteur de plus de 200 publications dans le domaine des droits des minorités, des droits humains et des droits linguistiques lesquelles ont paru dans une trentaine de langues.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur