Le Mois de l’Histoire des Noirs sous le signe de l’humour… et du métissage

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Théâtre français de Toronto, nos deux conseils scolaires, le Centre francophone de Toronto, la Maison d’Haïti et quelques autres organismes franco-torontois célèbrent le Mois de l’Histoire des Noirs, une tradition pancanadienne incontournable en février.

Le TfT offre un spectacle unique de Michel Mpambara, humoriste québécois d’origine rwandaise, le mardi 10 février à 19h au Théâtre de l’Alliance française de Toronto, rue Spadina.

Ce spectacle sera précédé d’une table-ronde sur le thème de la «résilience» animée par le professeur Alain Vercollier. La soirée sera suivie d’une réception dans la galerie Pierre Léon de l’AFT.

Michel Mpambara est monologuiste et possède une formation d’acteur et de praticien de théâtre de l’Université Laval. Né en 1973, il immigre avec sa famille au Québec à l’âge de 17 ans. En 2001, il présente son premier one-man-show Y’a trop de blanc au Québec, qui connut un énorme succès, remportant le Félix du meilleur spectacle d’humour de l’année.

En 2005, alors qu’il se fait diagnostiquer comme bipolaire, il se donne une nouvelle mission: devenir le porte-parole de ceux qui souffrent de leur santé mentale, car il «a appris à vivre avec la maladie et à en rire». Il revient à Toronto pour nous offrir un one-man show spécialement élaboré pour l’occasion.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le TfT prend régulièrement part aux célébrations du Mois de l’Histoire des Noirs car, comme le souligne le directeur artistique Guy Mignault, «la réponse à beaucoup de questions se trouve dans la collaboration, la mixité, le métissage». Cette année, le TfT rend hommage au Rwanda, un pays qui incarne parfaitement la résilience, «qualité humaine essentielle pour faire face à la vie».

Soirée au Daniels Spectrum

Le métissage des cultures, c’est aussi le thème de la grande soirée organisée chaque année – depuis 10 ans déjà! – pour le Mois de l’Histoire des Noirs par le Centre francophone de Toronto. Elle a lieu ce samedi 7 février à partir de 17h au Daniels Spectrum, rue Dundas juste à l’est de Parliament.

«Il y aura un repas antillais et africain, suivi du spectacle du groupe Clave Kings (musique cubaine) et d’un DJ», promet la coordonnatrice culturelle Sophie Bernier. 

Tout est gratuit grâce à la contribution de plusieurs partenaires. «Nous voulons montrer qu’il y a eu beaucoup de métissage, au fil des siècles, au niveau de la musique, de la nourriture et de la culture en général entre les pays d’Afrique, des Antilles et d’Amérique latine.»

Franck Sylvestre

De son côté, l’Alliance française de Toronto accueille ce vendredi 6 février à 20h le Kabaret Karaïbe de Franck Sylvestre, conteur québécois de tradition caribéenne, à la galerie Pierre Léon (15$).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le 12 février, dans son théâtre de la rue Spadina, l’AFT et le Black Film Festival de Toronto proposent Des étoiles, dans lequel entre New York, Dakar et Turin, les destins de Sophie, Abdoulaye et Thierno se croisent et s’entremêlent.

Dans les écoles

Du côté du Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud, plusieurs activités sont organisées dans toutes les écoles.

Deux séries d’activités gratuites, à Hamilton et Mississauga, sont ouvertes à la communauté: Sous le Baobab Africain, le vendredi 27 février à partir de 17h à l’Académie catholique Mère-Teresa (Hamilton), est organisée en partenariat avec Théâtre CanAfrique et vise à célébrer en famille la richesse culturelle des communautés ethnoculturelles à travers des contes, une exposition artisanale, un spectacle multidisciplinaire et une dégustation de mets exotiques.

À Mississauga, à l’école secondaire Sainte-Famille, on propose une exposition du Musée des inventeurs africains le 6 février, des ateliers de percussion le 13 et un souper communautaire le 27, tandis que c’est un atelier de cuisine de l’Afrique de l’Ouest qui aura lieu le 20 février à l’école élémentaire Ange-Gabriel.

Le Conseil scolaire Viamonde, lui, organise un spectacle de musique, danse et tambours africains le vendredi 27 février à 13h à l’Académie Alexandre-Dumas (Scarborough) Le billet coûte 10 $ et les profits iront au programme de l’école Collation pour tous, tous pour la collation.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les élèves des écoles Viamonde profiteront aussi d’une foule d’activités, dont une conférence de l’auteure et activiste Vinita Kinra sur les thèmes du racisme et de la discrimination à l’école secondaire Étienne-Brûlé (North York).

Musique et film

Par ailleurs, le groupe Afrique Nouvelle Musique invite les Torontois à l’hôtel Gladstone, rue Queen ouest, les quatre samedis du mois, à partir de 21h, pour des concerts de Young Stars de Montréal, venant du Congo (7 février), Yinka Farinde, du Nigeria (14), Amadou Kienou, du Burkina Faso, et Katenen Cheka, du Mali (21), et Afrofranto, du Ghana (28).

La Maison d’Haïti à Toronto organise elle aussi deux activités, les 27 et 28 février. En partenariat avec avec le Festival Kompa Zouk, plusieurs artistes de la scène et de la musique haïtiennes se produiront au Bounda Lounge, rue Dundas ouest, le vendredi à partir de 20h.

Le lendemain à 16h, dans les locaux du Reflet Salvéo rue Bathurst ouest, un buffet-conférence sur le thème «Haiti, berceau de la liberté et de l’émancipation des Noirs» sera suivi de la projection du film Nou la toujou («en dépit de tout, nous existons»).

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur