Le maire de tous les Torontois?


29 juin 2011 à 0h00

Le maire Rob Ford doit-il absolument participer à la fête de la Fierté gaie?

On sait qu’il a choisi de passer ce weekend de la parade gaie (et de la Fête du Canada) au chalet avec sa famille, et qu’il était absent lors de la levée symbolique du drapeau arc-en-ciel à l’Hôtel de Ville au début de la semaine.

Plusieurs y ont vu un affront à la communauté gaie, le maire étant censé représenter tous les Torontois, pas seulement ceux qui ont voté pour lui.

Aurait-t-il été hué, ayant défait un candidat ouvertement homosexuel et ayant obtenu moins de votes au centre-ville qu’ailleurs? Peut-être que oui, ici et là, mais probablement pas la plupart du temps.

Personnellement, je trouve assez rafraîchissant qu’un élu décroche parfois de son travail pour consacrer du temps à sa famille.

Mais surtout, je pense aussi que cette idée qu’un politicien cesse d’être d’abord au service de son programme ou de ses principes, du moment qu’il est élu, est absurde: nos maires ou premiers ministres représentent d’abord ceux qui ont voté pour eux (généralement la majorité), sinon à quoi ça servirait d’aller voter?

Rob Ford et plusieurs conservateurs sont moins confortables que d’autres face à l’agenda gai, qui est de faire accepter l’homosexualité comme un style de vie comme les autres. Ils ont le droit de penser ça. Et ils ont le droit d’exercer leur liberté d’association, qui est aussi la liberté de ne pas s’associer à tel ou tel groupe.

Malgré le climat de tolérance qui règne à Toronto et au Canada en général, que plus personne ne remet en question, un très grand nombre de citoyens pensent qu’on n’a pas à faire la promotion, à coup de parades et de drapeaux, de l’orientation sexuelle spéciale de 2% de la population.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Crêpe Street, le vendeur de crêpes itinérant à Toronto

food truck
Le camion Crêpe Street, crée par un jeune Français et sa compagne torontoise, sillonne les rues de Toronto depuis deux mois.
En lire plus...

21 septembre 2018 à 13h00

Une croisée des mots pancanadienne à Toronto

Bibliothèque de Yorkville
Blaise Ndala le 18 octobre à la Bibliothèque de référence, puis à Didier Leclair le 15 novembre à Yorkville.
En lire plus...

21 septembre 2018 à 11h25

Un milliardaire (ou deux) dans la Lune

Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa ira-t-il vraiment autour de la Lune en 2023? Rien n’est moins sûr...
En lire plus...

21 septembre 2018 à 7h00

Une autre saison de découvertes et de réflexions à l’AFT

La majorité des artistes qui passeront au théâtre ou à la galerie de l'Alliance sont Canadiens.
En lire plus...

20 septembre 2018 à 11h00

25 septembre: une douzaine de rassemblements dans la région

On dit «un lever de drapeau», au masculin...
En lire plus...

20 septembre 2018 à 9h00

Trouvée dans nos crottes : la solution aux pénuries de sang

transfusion
On pourrait transformer tous les groupes sanguins en O
En lire plus...

20 septembre 2018 à 7h00

Chrystine Brouillet, gourmande et fin gourmet

livre
L’amitié se bonifie comme les grands crus pour la romancière la plus prolifique du Québec
En lire plus...

19 septembre 2018 à 17h00

Ambiance parisienne au Coq of the Walk

Liverpool- PSG
Après ceux de l’Équipe de France, qui avaient fêté la victoire, les supporters parisiens ont assisté à une défaite de leur équipe 3-2 contre...
En lire plus...

19 septembre 2018 à 13h50

Le tournoi de golf Gilles-Barbeau rapporte 16 500 $ à CAH

CAH
Un événement généreux sous un soleil radieux
En lire plus...

19 septembre 2018 à 11h44

Le rappeur français Orelsan a appris les bases à ses fans

Concert Orelsan
Le rappeur français Orelsan a pu constater lundi soir au Phoenix Theatre de Toronto à quel point il était populaire outre-Atlantique.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur