Le maire de tous les Torontois?


29 juin 2011 à 0h00

Le maire Rob Ford doit-il absolument participer à la fête de la Fierté gaie?

On sait qu’il a choisi de passer ce weekend de la parade gaie (et de la Fête du Canada) au chalet avec sa famille, et qu’il était absent lors de la levée symbolique du drapeau arc-en-ciel à l’Hôtel de Ville au début de la semaine.

Plusieurs y ont vu un affront à la communauté gaie, le maire étant censé représenter tous les Torontois, pas seulement ceux qui ont voté pour lui.

Aurait-t-il été hué, ayant défait un candidat ouvertement homosexuel et ayant obtenu moins de votes au centre-ville qu’ailleurs? Peut-être que oui, ici et là, mais probablement pas la plupart du temps.

Personnellement, je trouve assez rafraîchissant qu’un élu décroche parfois de son travail pour consacrer du temps à sa famille.

Mais surtout, je pense aussi que cette idée qu’un politicien cesse d’être d’abord au service de son programme ou de ses principes, du moment qu’il est élu, est absurde: nos maires ou premiers ministres représentent d’abord ceux qui ont voté pour eux (généralement la majorité), sinon à quoi ça servirait d’aller voter?

Rob Ford et plusieurs conservateurs sont moins confortables que d’autres face à l’agenda gai, qui est de faire accepter l’homosexualité comme un style de vie comme les autres. Ils ont le droit de penser ça. Et ils ont le droit d’exercer leur liberté d’association, qui est aussi la liberté de ne pas s’associer à tel ou tel groupe.

Malgré le climat de tolérance qui règne à Toronto et au Canada en général, que plus personne ne remet en question, un très grand nombre de citoyens pensent qu’on n’a pas à faire la promotion, à coup de parades et de drapeaux, de l’orientation sexuelle spéciale de 2% de la population.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Une police toujours plus ouverte sur la francophonie

Engagement, diversité culturelle, inclusivité: tels furent les maîtres-mots de la fête francophone annuelle de la police de Toronto ce mercredi 20 mars dans ses...
En lire plus...

20 mars 2019 à 16h40

747 millions de francophones attendus d’ici 2070

La nouvelle édition de «La langue française dans le monde» confirme une nouvelle fois le déplacement de son centre de gravité vers l’Afrique. L'étude...
En lire plus...

20 mars 2019 à 14h00

Criée du Manifeste franco-ontarien au Monument Notre Place

Monument franco-ontarien Toronto
Des députés provinciaux et leaders communautaires se sont rassemblés ce mercredi matin 20 mars au Monument franco-ontarien Notre Place, au sud de l’Assemblée législative...
En lire plus...

20 mars 2019 à 12h50

Pour qu’on puisse vivre dans la langue de son choix

Plan d'action langues officielles
La modernisation de la Loi sur les langues officielles passera par des discussions nationales. Entretien avec la ministre du Tourisme, des Langues officielles et...
En lire plus...

20 mars 2019 à 11h00

Une identité formée par les voyages

Francophonie
À ce stade de sa vie, Anastisia Fyk a du mal à définir sa place dans la francophonie. «Je ne parle pas le français...
En lire plus...

20 mars 2019 à 9h00

Un deuxième coming-out : «Je suis Franco-Ontarien»

Mathieu Chantelois fait son deuxième coming-out. «Je peux enfin le claironner: je suis Franco-Ontarien.»
En lire plus...

20 mars 2019 à 7h00

S’installer et vivre à Toronto: mode d’emploi

Vue de Toronto du lac Ontario
Dans le nouveau guide français « S'installer à Toronto », Nathalie Prézeau livre de précieux conseils aux expatriés souhaitant venir vivre dans la Ville-Reine....
En lire plus...

19 mars 2019 à 14h41

Les Raptors se relancent aisément face aux Knicks

Les Raptors de Toronto se devaient de réagir après avoir perdu à Détroit, pour la troisième fois en trois confrontations face à l’équipe désormais...
En lire plus...

19 mars 2019 à 10h45

L’AFO va «crier» à Queen’s Park mercredi matin

Le 20 mars prochain, Journée internationale de la Francophonie, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) va organiser à Queen’s Park sa première «criée»...
En lire plus...

19 mars 2019 à 9h00

Taxer le sucre : une stratégie efficace?

Ces dernières années, plusieurs pays dont la Grande-Bretagne, la France et le Mexique, ont mis en place une taxe sur les boissons sucrées afin...
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur