Le jasmin maintenant cultivé chez nous

Grâce à la demande des immigrants asiatiques

Flowering-jasmine-photo-by-Chevonne-Carlow-web-e6e1fe4db66ad34e5b4b2c1ac99e3fb2f64ecc3a

13 mars 2017 à 22h08

Les immigrants qui viennent s’installer au Canada n’apportent pas seulement leurs propres traditions et aliments, mais aussi leurs préférences florales distinctes. Alors que la composition démographique du Canada évolue, de nouveaux débouchés s’ouvrent pour les floriculteurs du pays.

Des chercheurs du Centre de recherche et d’innovation de Vineland, près de St. Catharines, en collaboration avec la chaîne d’épiceries ontarienne Longo’s, ont découvert un débouché particulier pour le jasmin – l’espèce Jasminum sambac plus précisément – et travaillent maintenant avec le floriculteur Westbrook Floral pour mettre sur le marché ce printemps les premiers jasmins cultivés en Ontario.

Des fleurs qui ont un sens

«La floriculture orientale diffère grandement de la floriculture occidentale traditionnelle, particulièrement dans les religions hindoue et bouddhiste», explique Alexandra Grygorczyk, chercheuse de l’équipe de recherche sur les tendances de consommation du Centre de Vineland. «Les fleurs ont des significations bien précises et les Néo-Canadiens savent ce qu’ils veulent.»

80% des Néo-Canadiens originaires de l’Asie du Sud et de l’Est consultés par l’équipe de Vineland ont mentionné que certaines plantes de leur pays d’origine leur manquaient et qu’ils souhaitaient pouvoir en acheter ici au Canada.

Selon Mme Grygorczyk, ces consommateurs de la région de Toronto dépensent à eux seuls environ 60 millions $ par année pour des fleurs coupées et en pot. De plus, selon Statistique Canada, les Sud-Asiatiques (originaires de pays comme l’Inde, le Pakistan et le Bangladesh) représentent le groupe de minorité visible le plus important et dont la croissance est la plus rapide au Canada.

Demande pour le jasmin

La majorité des participants ont nommé le jasmin, une fleur très «féminine» et en grande demande pour son parfum.

Son feuillage vert tendre, sa tendance naturelle à produire de longues tiges et ses petites fleurs blanches ne cadrent pas avec le profil type de la plante privilégiée par les consommateurs canadiens, qui recherchent des variétés buissonnantes au port plus compact produisant des feuilles vert foncé et des fleurs plus grandes et colorées.

«Nous avons étudié plus de 30 fleurs différentes qui ne sont pas largement disponibles au Canada, mais que les consommateurs asiatiques reconnaissent, et l’espèce Jasminum sambac est arrivée en tête de liste», explique Mme Grygorczyk. «Le jasmin présente un excellent potentiel en raison de l’importance et de la signification culturelles qui lui sont associées.»

Le parfum de la maison

Elle ajoute que l’offre de plantes parfumées en pot est actuellement limitée sur le marché canadien et que la fragrance enivrante du jasmin plaira à une vaste clientèle, particulièrement aux Néo-Canadiens pour qui son parfum évoquera des souvenirs de la maison.

Les essais de production, menés au Centre de Vineland par Chevonne Carlow, spécialiste de la floriculture en serre au ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario (MAAARO), ainsi qu’à Westbrook Floral, ont démontré que le jasmin est une plante facile à cultiver.

Le jasmin pousse bien durant les chaleurs de l’été, ce qui en fait une culture idéale pour les producteurs qui cherchent à remplir leurs serres après la période de pointe pour les plantes à massif du printemps.

Une quantité limitée de jasmins de l’Ontario en pots de six pouces sera offerte dans certains ce printemps. Un arrivage plus important devrait permettre de mettre ces plantes sur les tablettes de tous les Longo’s cet automne pour coïncider avec le Diwali, le festival hindou des lumières.

Potted-jasmine-plants-photo-by-Chevonne-Carlow-web-0542bbd24d80b50e5ae76fb3bce0116f0e360896

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’homme derrière Snopes: bientôt 25 ans de vérification des faits

Légendes urbaines, secrets, canulars, mensonges ou vérité vraie? (Illustration: Aeaechan | Dreamstime.com)
Snopes, l’ancêtre de tous les sites de vérification des faits, n'imaginait pas que ça pouvait devenir payant.
En lire plus...

Trois siècles de naufrages dans le lac Champlain

Le cannonier USS Spitfire a coulé dans le lac Champlain en 1776 après seulement deux mois de service contre les Britanniques. (Photo: Youtube - http://bit.ly/2rvxvvK)
On compte plus de 300 épaves au fond du lac Champlain, à cheval entre le Québec et les États de New York et du...
En lire plus...

22 juin 2017 à 14h36

La nouvelle école secondaire catholique de Scarborough: Père-Philippe-Lamarche

Le chantier de l'école secondaire catholique Père-Philippe-Lamarche à Scarborough, il y a quelques semaines.
Le père Philippe Lamarche est arrivé à Toronto il y a 130 ans, le 24 juin 1887.
En lire plus...

22 juin 2017 à 11h46

Mandat prolongé pour la commissaire aux langues officielles

Ghislaine Saikaley
Le mandat de Ghislaine Saikaley a été reconduit pour un nouvel intérim jusqu’au 17 octobre prochain ou jusqu’à ce qu’un nouveau commissaire soit nommé.
En lire plus...

21 juin 2017 à 15h37

Interpréter les rêves reste hasardeux

Les rêves fascinent les gens depuis longtemps. (Photo: AndrewCater – Flickr – CC)
Beaucoup de gens croient qu’il est possible de voir l’avenir dans nos rêves.
En lire plus...

Hymne national: des sénateurs veulent bloquer la modification des paroles pour le 150e

Le député Mauril Bélanger l'an dernier.
Les amendements en provenance des banquettes conservatrices s'accumulent au Sénat dans le débat sur le projet de loi de feu Mauril Bélanger.
En lire plus...

Token French à Queen’s Park

150-stories-recits
Seulement deux courts récits franco-ontariens dans le livre du 150e de la lieutenante-gouverneure... et pas un mot sur nos 400 ans.
En lire plus...

21 juin 2017 à 13h17

Jean Boisjoli et Pierre-Luc Bélanger décrochent le Prix Trillium

Jean Boisjoli et Pierre-Luc Bélanger.
Le romancier Jean Boisjoli et l’auteur jeunesse Pierre-Luc Bélanger ont remporté le Prix littéraire Trillium de l’Ontario 2017.
En lire plus...

21 juin 2017 à 13h04

La mère qui exige un médecin blanc: pas un cas isolé

medecin blanc
Le cas d’une mère qui insiste pour que son fils soit vu par un médecin blanc, dans une clinique de Mississauga, serait loin d’être...
En lire plus...

21 juin 2017 à 12h27

Cuisson au barbecue et cancer: évitez de carboniser

Il faut surtout éviter de carboniser la viande. (Photo: Max Pixel)
La cuisson des viandes longtemps à très haute température est associée à l’augmentation de certains cancers.
En lire plus...

21 juin 2017 à 10h16

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur