Le gouvernement élargit la liste des criminels étrangers recherchés au Canada

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le gouvernement du Canada a élargi la semaine dernière la liste des personnes recherchées par l’ASFC de manière à y inclure celles qui ont omis de respecter la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés (LIPR) et qui ont été condamnées pour des actes criminels au Canada.

Le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews, en a fait l’annonce, flanqué de Candice Hoeppner, secrétaire parlementaire du ministre de la Sécurité publique, Chris Alexander, secrétaire parlementaire du ministre de la Défense, et Luc Portelance, président de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).

«Les Canadiens et les Canadiennes prennent position contre les personnes qui entrent illégalement au Canada», a dit le ministre Toews. «Notre gouvernement s’engage à renvoyer les personnes qui sont interdites de territoire au Canada en raison de leur implication ou de leur complicité présumée dans des crimes de guerre ou des crimes contre l’humanité, et celles qui ont été condamnées pour des crimes graves commis au Canada.»

À ce jour, les informations fournies par le public ont permis l’arrestation de six individus faisant partie de la liste originale des 30 personnes recherchées, en date du 21 juillet, et un septième individu a été retrouvé à l’étranger.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’ASFC, Citoyenneté et Immigration Canada et la Gendarmerie royale du Canada travaillent de concert avec leurs partenaires internationaux pour s’assurer que ceux qui ont omis de respecter la LIPR, qui sont interdits de territoire et qui ont été condamnés pour des actes criminels au Canada, n’y trouvent pas refuge.  

«Grâce à l’aide substantielle du public, l’ASFC a pu trouver et arrêter des individus figurant sur la liste des personnes recherchées par l’ASFC», a dit Luc Portelance. «Avec cette liste élargie, nous encourageons le public à s’informer des mises à jour en visitant notre site Web, et de continuer à nous fournir des informations sur les allées et venues de ces personnes recherchées en appelant la ligne sans frais de surveillance frontalière ou leur service de police local.»   

Si vous avez des informations sur des activités suspectes à la frontière ou sur des infractions liées à l’immigration, veuillez communiquer avec l’Agence des services frontaliers du Canada en appelant la ligne sans frais de surveillance frontalière au 1-888-502-9060. Nous rappelons aux citoyens de ne pas tenter d’appréhender les personnes affichées sur le site Web de l’ASFC,
www.asfc.gc.ca.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur