Le Globe and Mail zappe les chaînes francophones

Partagez
Tweetez
Envoyez

Après Rogers, c’est au tour du quotidien anglophone le Globe and Mail de se mettre la communauté francophone à dos. Depuis quelque temps, les chaînes TV5 et TVA n’apparaissent plus dans le programme télé publié dans l’édition du vendredi.

«Il s’agit d’un choix éditorial», explique Andrew Gorham, responsable de la section arts du Globe and Mail. «Après notre changement de format nous avions moins de place disponible et nous avons dû condenser les programmes télé.»

L’ancienne version du journal comprenait un magazine à part sur la télévision intitulé Broadcast Week. Mais la rédaction a récemment choisi d’incorporer les programmes télé dans le cahier culturel du vendredi, ce qui a nécessité une réduction du nombre de chaînes présentées. Une décision prise sans sondage du public dont ont aussi pâti d’autres chaînes telles que la chaîne GOLF, SPEED ou encore CPAC et CNBC.

Du côté de la communauté francophone, les réactions ne se sont pas fait attendre. «Le Globe and Mail donne priorité à d’autres programmes destinés à d’autres communautés ethniques. Le français étant une langue officielle au Canada, les programmes de télé francophone devraient selon moi recevoir priorité!», s’indigne une francophone de la région.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Notre choix s’est basé sur les chaînes disponibles sur le câble basique et donc accessible au plus grand nombre», justifie Andrew Gorham.

Or, malgré le prochain changement de canaux prévu par Rogers concernant RDI, TVA et TV5, ces chaînes feront toujours partie du câble basique. Un défaut de communication de la part de la compagnie du câble semble être à l’origine de l’amalgame du Globe and Mail.

L’erreur a été signalée au journal mais la rédaction ne s’est pour l’instant pas encore exprimée sur une éventuelle reconsidération de sa sélection de chaînes publiées.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur