Le G8 a-t-il fait le bilan de la situation internationale?

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le G8 se devait de faire une revue sur la chaotisation du monde actuel. Le dossier de l’aide aux pays pauvres devient récurrent. Le dossier de l’environnement pointe du doigt la Chine qui émerge.

Le bouclier antimissile a connu son apothéose en 1962 avec la crise des missiles aux larges du Cuba. De fait, un dossier d’actualité comme la situation chaotique du monde méritait une attention particulière afin de projeter des solutions pour un monde mou et doux en l’an 2008. En effet, le chaos mondial est la résultante de la radicalisation des relations entre l’occident et le monde arabe.

Ce dossier me semble très important pendant un sommet du G8, car ses leaders détiennent la solution magique à l’arrêt des hostilités à Beyrouth (Liban), au Darfour (Soudan).

C’est vrai!!! Je donnerais 2 explications qui montrent que seuls les leaders du G8 détiennent la baguette magique du sésame de la paix mondiale; l’une scientifique (que je tire de Hutington) et l’autre stratégique (qui se rapproche des théories secrètes géopolitique, géoéconomique, ou même géostratégique, dont le mobile serait le contrôle systématique du monde arabe avec son patrimoine qui plus est l’or noir).

Samuel Hutington parle de choc de culture dans son ouvrage; «The new world order and the clash of civilization». Il stipule que la civilisation judéo-chrétienne entrera en clash avec la civilisation arabo-islamique, qui d’un autre coté est menacée par la civilisation sino-confuceénne.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Hutington concluait dans son livre en disant que les futurs conflits mondiaux seront motivés par le choc entre ces trois cultures. Scientifiquement, c’est ce qui explique la plus part des conflits (au Soudan, au Sri Lanka, au Cachemir, pour les conflits internes, et en Irak pour les conflits internationaux).

Et si le jeux des alliances se reproduit comme pour la 1ere et la 2e guerre mondiale, il y aurait un 3e grand chaos mondial (Le bloc soviétique étant endormi, cette hypothèse ne pourrait être affirmée aujourd’hui).

L’explication géopolitique se résume à ce que l’Amérique veut imposer un monde unipolaire et prôner son hégémonie et leadership. L’explication géostratégique se résume à ce que Clausewitz disait «qui veut la paix prépare la guerre».

Alors les USA ne veulent pas de la bombe atomique ou arme de destruction massive ailleurs (En Corée du nord, en Inde, Iran et Irak…), sauf chez eux. Car, si ces pays se dotent de l’arme de destruction massive, ils peuvent menacer la sécurité américaine et mondiale (européenne).

L’explication géoéconomique se résume aux ressources énergétiques dont l’or noir est la cible. Les soucis du choc pétrolier de 1973 font réfléchir les USA et l’Europe.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En conclusion, l’explosion des bombes humaines est la manifestation du chaos mondial qui a été déclenché le 11 septembre 2001 avec l’effondrement du World Trade Center.

Comme l’on peut constater, c’est une autre sorte de chaos du 3e millénaire, dont la fin ne sera proclamée que par une décision des leaders du G8 ou par la capitulation de Ben Laden, qui n’est devenu qu’un mythe.

Ce dossier est très vaste certes, mais voila l’essentiel qu’un diplomate puisse dire au sujet du sommet de G8. Si je travaillais pour la diplomatie d’un pays, j’adopterais certainement la vision de ce pays dans le concert international.

Vu que le Canada mène une diplomatie de «Sapeur Pompier», il me semble qu’il est temps pour lui de peser de tout son poids pour que les sommets du G8 deviennent des «sommets-bilans» de la scène internationale.

De toute évidence, un sommet où les politiques secrètes et parallèles devraient être mises à jour.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur