Le français du Québec n’est pas un dialecte


13 juin 2006 à 0h00

Je viens de lire la lettre de M. Patrick Bouteculet (!) à propos du «Parisian French» et du «Canadian French» (L’Express du 6 juin).

Être Français et porter un nom qui peut donner lieu à d’amusants quolibets donne-t-il le droit d’insulter tous les Québécois?

En fait, je suis d’accord avec lui sur plusieurs points: le français parisien n’existe pas. Si les anglophones qui posent cette fameuse question entendaient les Parigots parler dans leur «patois», ils n’y pigeraient que dalle.

Je conviens aussi avec lui que bien des Québécois et des Canadiens-Français parlent mal le français qu’ils truffent d’anglicismes et d’autres barbarismes.

Mais sachez que cette idée d’un «Parisian French» qui vaudrait mieux que le reste du français n’est pas une invention des Québécois, mais bien des Anglais qui se le font dire par les professeurs français des écoles anglaises et d’immersion.

Je suis Québécoise et je n’ai jamais entendu parler de «Parisian French» avant de déménager à Toronto. Comme M. Bouteculet, ils ont des complexes qui leur font dire bien des choses pour essayer de dénigrer une population sans laquelle, me plaît-il de vous le signaler, il n’y aurait pas de Canada français et donc pas de travail en français pour vous comme traducteur.

Un bon traducteur devrait avoir un minimum de connaissances générales sur l’histoire de ce pays et, contrairement à ce que vous dites, cette histoire regarde tout le monde qui vit ici peu importe votre nationalité.

Les Québécois ont leur parler coloré à l’occasion, mais dire que le français du Québec est un dialecte, ma foi, comme on dit en bon québécois, c’est le boute du boute. Vous en avez du «culet»!

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

RBC

Représentant bilingue du centre de contact avec la clientèle – Services d’investissement

RBC - Quelle est l'opportunité? Dans ce rôle, professionnellement, faire face à toutes les parties internes / externes, y compris les clients / conseillers / investisseurs qui contactent le centre de...
En lire plus...
Questrade

Spécialiste des nouveaux comptes bilingues

Questrade - Le rôle du service des nouveaux comptes est d'aider les Canadiens à ouvrir de nouveaux comptes, à développer leur relation avec Questrade, à traiter les demandes entrantes et à...
En lire plus...

AIDE-ENSEIGNANTE, AIDE-ENSEIGNANT

École élémentaire catholique Frère-André - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente à temps partiel (0,5), soit 17,5 heures par semaine, qui agira à titre d’aide-enseignante, aide-enseignant à l’école élémentaire...
En lire plus...

Escale exotique au quartier indien

Quartier indien
Au cœur des communautés sud-asiatiques de Toronto
En lire plus...

13 août 2018 à 11h00

50 ans de poisson au mercure chez des Autochtones de l’Ontario

environnement
10 000 tonnes de mercure dans la rivière Wabigoon-English dans les années 1960-1970
En lire plus...

Une experte en empathie accusée d’intimidation

Pionnière des «neurosciences sociales» et adepte de la méditation
En lire plus...

13 août 2018 à 7h00

MBAC : des trésors impressionnistes qui viennent de loin

impressionnisme
Des chefs-d’œuvre du célèbre musée danois d'Ordrupgaard
En lire plus...

12 août 2018 à 11h00

Écrire est savoir demeurer dans l’intime

Éric-Emmanuel Schmitt
Madame Pylinska et le secret de Chopin est écrit au «je»
En lire plus...

12 août 2018 à 9h00

Quiz : les chutes du Niagara

12 août
L'une des principales attractions du Canada
En lire plus...

12 août 2018 à 7h00

Incompétence culturelle

Arabie saoudite Canada
L'Arabie saoudite n'a pas besoin du Canada: c'est à nous de maintenir les liens
En lire plus...

11 août 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur