Le FKZO promet un carnaval créole

Du 24 juillet au 4 août

Partagez
Tweetez
Envoyez

Depuis six ans le Festival Kompa Zouk Ontario (FKZO) se voue à faire connaître et apprécier la culture créole à Toronto. Cette année le FKZO promet une «ambiance carnavalesque», a déclaré Jennyne Mayard, directrice du festival, rencontrée par L’Express.

Au menu, une super brochette d’artistes, passeurs culturels, dont Dinh Nguyen, Boukman Eksperyans, J-Perry et Djakout #1 qui performeront à Harbourfront dimanche 3 août, ainsi que les groupes Exile One, Rara Soley, Fonksyon, Mapou.

La programmation se déroulera du 24 juillet au 4 août. «Nous voulons embraser la foule torontoise, faire bouger les gens, leur faire ressentir notre culture, mais aussi les sensibiliser à notre histoire et à notre diversité», explique Jennyne.

VietZouk

Dinh Nguyen dit «Vietzoukeur», jeune chanteur né en France d’origine vietnamienne, a adopté la culture créole depuis qu’il s’est établi en Guadeloupe en 2006.

Très vite, Nguyen s’est épris du mode de vie antillais et plus particulièrement du zouk. On dit de ses chansons «qu’elles parlent d’amour, mais aussi de rassembler les peuples». Depuis 2010, Nguyen a inondé YouTube avec Twa Kiiti et espère toucher le marché asiatique.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«L’artiste caméléon emprunte aisément aux trois cultures qui l’habitent, le Vietnam, la France et la Guadeloupe: c’est notre artiste découverte 2014 », mentionne Jennyne. Le Vietzoukeur interprète les chansons créoles avec grande sensibilité, selon les critiques.

Musique engagée

Le groupe Boukman Eksperyans, originaire d’Haïti, s’inspire du courant «mizik rasin» (musique des racines) dont il est l’un des principaux précurseurs.

Leur musique renommée valorise les rythmes vaudou et rara en les fusionnant au reggae jamaïcain et à la pop. Sur des paroles engagées en créole, ils appellent la jeunesse haïtienne à revendiquer son identité.

«Nous avons invité ces artistes d’opinion reconnus pour propager notre héritage», souligne Jennyne.

On décrit leur forte énergie musicale comme «à la fois une réelle expression culturelle et une poussée vers une libération politique». Boukman Eksperyans est constamment en tournée à travers le monde.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Place à la relève

Né à Port-au-Prince en 1988, le musicien chanteur J-Perry, est acclamé partout en Haïti et en Amérique Du Nord grâce à son nouveau style musical Rap Rock Créole. En Novembre 2011, son premier album One Life to Live était publié en Haïti et auprès des distributeurs en ligne (iTunes, Rhapsody).

La première chanson de l’album, Dekole, a été choisie comme chanson thème du carnaval d‘Haïti 2012. La chaîne mondiale de sports ESPN a sollicité son autorisation pour diffuser sa composition lors des pauses publicitaires durant la récente Coupe du monde de soccer. Nous accueillons J-Perry avec plaisir pour encourager la relève artistique caribéenne, précise Jennyne.

Carnaval

Célèbre pour sa participation à succès au grand carnaval annuel haïtien, Djakout #1 fait vibrer le public par son impressionnante force musicale. Le groupe est bien connu pour clôturer le défilé carnavalesque haïtien en beauté, traînant derrière lui une foule extraordinaire tout en offrant une superbe performance.

Cet été Djakout #1 prépare la sortie de son tout dernier album Lòd nan dezòd incluant une dizaine de chansons interprétées par les deux chanteurs Pouchon Duverger et Steeve Khe. «Vous ne pourrez résister à les suivre en dansant… » affirme Jennyne.

Groupe légendaire

En partenariat avec la Commonwealth Dominica Ontario Association (CDOA), FKZO recevra le groupe Exile One, groupe de musique antillaise légendaire de La Dominique.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le groupe Exile One a pris naissance en 1973 et créé la «Cadence-Lypso», véritable révolution pour toute la musique Créole.

Des Antilles et à l’océan Indien, l’Afrique, l’Asie, l’Europe et les Amériques, Exile-One continue à faire danser les foules sur ses rythmes endiablés.

La Dominique est reconnue pour ses fabuleux costumes traditionnels, détaille Jennyne. Un défilé haut en couleurs sera présenté, dimanche 3 août, en collaboration avec la CDOA.

Haïtien et kompa

Rara Soley, composé de 10 musiciens-musiciennes et trois chanteuses, s’est formé à Montréal en 2013. Ronald Nazaire d’origine haïtienne, artiste tambourineur de père en fils, en est le directeur artistique.

La formation musicale vise à promouvoir et conserver la culture traditionnelle haïtienne. La musique de Rara Soley est «riche de nouvelles sonorités où les voix produisent une musique qui touche l’âme, créant ainsi une ambiance d’une très grande intensité». Une fenêtre sur le rara, ‘à l’image du peuple haïtien, mariant à la fois l’héritage africain et amérindien.’

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

D’autres groupes se joindront au festival, dont Fonksyon, un groupe de musiciens chanteurs haïtiens, accompagnés de danseuses, auteur du kompa renouvelé à Toronto. Mapou, un bouillant noyau d’artistes récemment formé à Montréal dont le succès a donné naissance à une antenne en Ontario, et Woodney Pierre.

Bienvenue au lancement du FKZO 2014, jeudi 24 juillet à 18h, au Primrose Hotel, 111 Carlton Ave.
Pour la programmation détaillée du festival, consultez le site www.fkzo.ca

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur