Le Droit, un journal toujours pertinent pour les Franco-Ontariens

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) a accueilli avec encouragement les récents propos, sur l’avenir du journal Le Droit, du président et éditeur Jacques Pronovost, qui acceptait le Prix Boréal 2014 de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA).

«Malgré quelques prophètes de malheur prédisant l’extinction des médias traditionnels, nous sommes plutôt d’avis que les nouvelles technologies ouvrent de nouvelles perspectives, plus grandes qu’elles ne l’ont jamais été, pour que les médias de masse puissent rejoindre et rassembler les collectivités d’où qu’elles soient, sans l’obstacle des distances et avec une convivialité extraordinaire et une rapidité comme on ne l’a jamais connue auparavant dans le milieu des journaux imprimés», a affirmé Jacques Pronovost.

Au cours des dernières semaines, les déclarations de membres de la famille Desmarais, propriétaire du groupe Gesca dont fait partie Le Droit, sur la disparition prochaine des journaux papier, avaient suscité «une grande inquiétude dans la communauté franco-ontarienne», selon l’AFO.

On laissait entendre que les quotidiens de Gesca seraient éventuellement tous intégrés dans La Presse+ électronique pour tablettes, un média pour l’instant très «montréalais».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Encouragés par le discours de M. Pronovost, nous espérons qu’une solution plus acceptable sera trouvée pour le bien de notre communauté», a déclaré le président de l’AFO, Denis Vaillancourt.

En mars dernier, M. Pronovost écrivait aussi: «Par-delà l’euphorie des célébrations et des marques de reconnaissance, nous avons aussi ressenti le poids de l’Histoire et de la responsabilité qui se renouvelle quotidiennement: celle de bien informer, celle de participer activement à la vie régionale, celle de transmettre aux générations qui se succèdent un moyen de communication qui leur ressemble et qui les rassemble.»

Fondé il y a 101 ans par et pour la communauté franco-ontarienne, Le Droit constitue «un outil inestimable de diffusion et de partage de nos préoccupations, de nos combats, de nos victoires et de notre culture», souligne-t-il.

«Au fil des années, Le Droit a été un compagnon de lutte, un défenseur de nos droits linguistiques, un porte-voix d’une communauté soucieuse de vivre et de s’épanouir en français. Sa devise, L’avenir est à ceux qui luttent, représente bien la francophonie de l’Ontario et sa capacité à résister et à construire son avenir malgré les obstacles.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur