Le déluge du 8 juillet: le plus coûteux de l’histoire de l’Ontario

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Bureau d’assurance du Canada (BAC) affirme que les orages et les inondations qui ont frappé le sud de l’Ontario, et surtout Toronto, le 8 juillet dernier, ont causé des dommages record de plus de 850 millions $.

Le Bureau s’attend à ce que la facture augmente au cours des prochaines semaines, alors que toutes les réclamations seront traitées et connues.

« La bonne nouvelle est que l’industrie était bien préparée à honorer ses obligations envers ses clients », a affirmé le vice-président du BAC, Ralph Palumbo.

Certains experts estiment cependant que les assureurs risquent de refiler une partie de la facture à leurs clients, grâce à l’augmentation des primes ou à une réduction de la couverture offerte. Selon Radio-Canada, nombre d’assureurs résidentiels de la région de Toronto augmentent leurs primes de façon marquée, dans certains cas de 30%, à la suite des inondations de juillet, et ce, même pour des clients qui n’ont fait aucune réclamation.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le 8 juillet dernier, la région torontoise a reçu en 2 heures l’équivalent des précipitations qui tombent normalement en un mois.

Les records précédents avaient été établis le 19 août 2005 (671 millions $ de réclamations payées) et les 24-25 juillet 2009 (228 millions $), en raison de pluies abondantes dans ces deux cas aussi.

Le 8 juillet, une partie du centre-ville a été inondée et l’autoroute Don Valley a été submergée, forçant des automobilistes à abandonner leur véhicule. Un train de banlieue GO a même été bloqué et inondé jusqu’aux banquettes du 1er étage le long de l’avenue Bayview à la hauteur de Bloor. Il a beaucoup plu aussi le 9 juillet.

Des dizaines de sous-sols ont aussi été inondés. Par ailleurs, plus de 300 000 abonnés ont été privés de courant, certains durant jusqu’à trois jours.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur