Le coup de cœur d’André

Partagez
Tweetez
Envoyez

Monter une exposition en choisissant les artistes non pas d’après un thème mais d’après ses propres coups de coeur, voilà le rêve de tous les passionnés d’art. Un rêve qu’André Francoeur a eu la chance de réaliser en réunissant les œuvres de plusieurs peintres contemporains québécois à la galerie Fran Hill.

Originaire du Québec et vétérinaire à Toronto depuis 15 ans, André Francoeur passe tout son temps libre à visiter des galeries d’art et à chercher de nouveaux tableaux pour sa collection. Une passion qui, au cours des années, lui a permis de rencontrer de nombreux artistes et de se faire connaître à travers le pays. À tel point que lors de la «Toronto Art Fair» en novembre 2006, la galerie Fran Hill lui demande de monter une exposition de son choix.

Après mûre réflexion, André décide de monter une exposition en se concentrant sur cinq artistes de Montréal et Québec qu’il a découverts par accident et aimés et qu’il a rassemblés sous le nom équivoque Coup de cœur. «Je voulais faire découvrir des artistes québécois représentés en galerie au Québec mais absents de la scène torontoise pour qu’il y ait une sorte d’échange culturel entre les deux provinces.

De plus, le Québec est le berceau de la peinture canadienne», explique André Francoeur. Le résultat est très réussi. La réunion des tableaux de Richard Cloutier, Michèle Assal, Paul Bureau, André Pitre et Raphaël Sottolichio donne une exposition très colorée et très gaie qui séduit au premier abord.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un des bijoux de cette exposition est le tableau d’André Pitre intitulé Paysage en mémoire. Peint avec des couleurs vives sur un long panneau de bois clair, il représente une femme avec au-dessus d’elle un paysage, celui auquel elle pense comme il est indiqué dans le titre.

Notre regard s’attarde aussi sur les travaux de Raphaël Sottolichio avec son intrigant tableau intitulé Intérieurs: la colonisation où des traces de peinture verte sortent de la tête d’un homme. Les deux autres artistes Paul Bureau et Richard Cloutier oeuvrent plutôt dans l’abstrait avec respectivement des couleurs chaudes et froides.

Pour André Francoeur, l’essai est concluant, «c’est très intéressant de voir l’autre côté de la médaille, comment on organise et promeut une exposition. C’est une très bonne expérience que j’aimerais poursuivre en ouvrant pourquoi pas ma propre galerie d’art dans les prochaines années.»

Galerie Fran Hill, 230 rue Queen Est. Ouverte du mercredi au samedi de 11h à 18h. Pour plus d’informations, appeler au 416-363-1333.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur