Le Conseil municipal rétablit son Comité français

Partagez
Tweetez
Envoyez

Tel qu’annoncé dans L’Express du 3 février, les élus municipaux de Toronto ont voté, le 10 février, en faveur du rétablissement de leur Comité consultatif francophone pour les quatre prochaines années.

Dissous en 2011 peu après l’arrivée de Rob Ford à la mairie de la métropole, le Comité français avait finalement été reconstitué à l’automne 2013 et a siégé à deux reprises en 2014.

Il était constitué du co-président Gilles Marchildon (de l’ACFO-Toronto) et de Yannick Rose (Club canadien de Toronto), Guy Mignault (Théâtre français de Toronto), Lise Marie Baudry (Centre francophone de Toronto), Isabelle Girard (Centres d’accueil Héritage), Léonie Tchatat (La Passerelle I.D.É.).

«Nous devons penser maintenant à reconstituer et revitaliser ce groupe», a indiqué M. Marchildon à TFO. «On ne sait pas encore si la même formule avec sept participants va être conservée ou si la Ville envisage un autre mode de fonctionnement.»

Les membres de l’ancien Comité pourraient simplement être invités à revenir y siéger, ou on pourrait procéder cette fois par appel de candidatures. La décision appartient au Comité permanent de la gouvernance de Toronto.

Le comité siégeant en français, on se demande quel conseiller municipal écopera de sa co-présidence, aucun des élus du scrutin du 27 octobre ne possédant un français très fonctionnel.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La ministre déléguée aux Affaires francophones de l’Ontario, Madeleine Meilleur, s’est réjouie du vote des élus municipaux. En entrevue à #ONfr, l’émission d’affaires publiques de TFO, elle a indiqué que «c’est un changement de cap important pour la francophonie à Toronto. Mais celui-ci avait déjà été amorcé après l’élection de John Tory en octobre lorsqu’il avait commencé son discours en s’exprimant en français.»

On trouve aussi de tels comités consultatifs à Ottawa, où plusieurs citoyens réclament cependant un statut bilingue officiel, ainsi qu’à Sudbury.

L’un des mandats du Comité consultatif francophone de Toronto est d’ailleurs d’assurer une liaison entre la métropole et d’autres villes de l’Ontario sur les enjeux francophones.

Son mandat principal reste cependant d’assurer la liaison entre les Franco-Torontois et la ville.

* * *
À LIRE AUSSI DANS L’EXPRESS:
22 juillet 2014: Deuxième et dernière réunion du Comité francophone de la Ville
27 mai 2014: Comité francophone de la Ville de Toronto: c’est (re)parti!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur