Le conclave débutera mardi

Le cardinal canadien Marc Ouellet est parmi les candidats sérieux à la succession de Benoît XVI. (Photo: PC)

5 mars 2013 à 12h11

à 16h00 HNE, le 8 mars 2013.

VATICAN – Les cardinaux ont fixé à mardi la date du début du conclave pour élire le prochain pape, signalant ainsi qu’ils mettent un terme à une semaine de discussions sur les problèmes de l’Église et sur le meilleur candidat pour s’y attaquer.

La date du début du conclave a été annoncée vendredi après-midi lors du vote du Collège des cardinaux.

La journée de mardi commencera par une messe le matin à la basilique Saint-Pierre, puis par un premier tour de scrutin dans l’après-midi.

Au cours des 100 dernières années, aucun conclave n’a duré plus de cinq jours.

Il ne semble pas y avoir de candidat dominant dans cette élection, et la dernière semaine de délibérations a exposé les profondes divisions entre les cardinaux sur certains problèmes pressant auxquels l’Église doit faire face, dont la gouvernance du Saint-Siège.

Le cardinal américain Timothy Dolan, considéré comme l’un des «papabili», a déclaré vendredi sur son blogue que la plupart des discussions à huis clos entre les cardinaux avaient porté sur l’évangélisation et l’enseignement de la foi catholique, la tenue des hôpitaux et des écoles catholiques, la protection des familles et des enfants à naître, ainsi que sur le soutien aux prêtres.

«Ce sont les « grandes questions »», a-t-il écrit. «C’est peut-être difficile à croire pour vous, puisque la rumeur veut que nous ne parlions que de corruption au Vatican, d’agressions sexuelles et d’argent. Ces sujets ont-ils été abordés? Oui! Ont-ils dominé les discussions? Non!»

Plus tôt cette semaine, les cardinaux américains avaient réclamé plus de temps pour discuter des dysfonctionnements et de la corruption dans la gouvernance du Saint-Siège, des faits exposés par des fuites de documents du Vatican l’an dernier.

Mais jeudi après-midi, le cardinal Roger Mahony, de Los Angeles, a écrit sur Twitter que les discussions arrivaient «à leur conclusion» et qu’une certaine «excitation» s’était emparée des cardinaux.

Les cardinaux établis au Vatican souhaitaient que les discussions prennent fin rapidement, probablement pour limiter la possibilité que les problèmes du Saint-Siège soient exposés au grand jour.

Selon des analystes du Vatican et même certains cardinaux, la liste de «papabili», soit les candidats ayant le plus de chances d’être élus pape, est pratiquement inchangée depuis l’annonce de la résignation de Benoît XVI. Mais certains médias ont laissé entendre qu’avec les problèmes de gouvernance qui semblent avoir beaucoup d’importance dans ce conclave, les cardinaux pourraient envisager d’élire une équipe informelle composée d’un pape et de son secrétaire d’État.

Le secrétaire d’État du Vatican est principalement responsable de la gestion courante des affaires du Saint-Siège. Habituellement, il n’est pas élu mais nommé par le souverain pontife.

Les cardinaux ont par ailleurs convenu vendredi d’exempter deux de leurs collègues âgés qui avaient annoncé leur absence au conclave: le cardinal Julius Darmaatjadja, archevêque de Jakarta, est malade, tandis que le cardinal écossais Keith O’Brien a démissionné la semaine dernière après avoir admis des inconduites sexuelles.

Cette formalité fixe donc à 115 le nombre de cardinaux électeurs. Une majorité des deux tiers, soit 77 cardinaux sur 115, est requise pour élire le prochain pape.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Employé a la vente au detail – MEPHISTO

MEPHISTO
La boutique de chaussures « MEPHISTO confort de France » recherche un collaborateur à la vente au 1177  Yonge St à Toronto (centre ville), au Nord de Bloor St Summerhill station...
En lire plus...

Il y en a pour tous les goûts: les concerts gratuits des 23 et 24 septembre

Francophonie en fete
Un véritable tour du monde de la musique francophone
En lire plus...

21 septembre 2017 à 9h11

Les Voix du cœur recherchent de nouveaux talents

Une scène du spectacle des Voix du Coeur au théâtre Bluma Appel en mai 2016.
Le spectacle du printemps portera sur les cinq sens...
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h57

Didier Leclair se dit «écrivain de la marge»

Didier Leclair à la bibliothèque de Toronto le 18 septembre.
Écrire en français hors Québec: tout un défi
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h03

Six Franco-Ontariens à la rencontre d’une Première Nation

Les Franco-Ontariens participent à une cérémonie autochtone.
Au pays des Wahgoshigs
En lire plus...

20 septembre 2017 à 13h31

Nouveau conseil d’administration pour le CFT

Le nouveau conseil d'administration du Centre francophone de Toronto. À gauche: le président Jean-Luc Bernard.
Le CFT a reçu le titre d’«organisation phare» de la part de Centraide/United Way
En lire plus...

19 septembre 2017 à 17h35

Des wraps pour les adeptes de l’alimentation crue

WrapItUpRAW-taco-web-79f4912ff1dacc222fd91b2b6532550aacd9e3fb
La production exige beaucoup de travail, mais la commercialisation se fait en un tour de main.
En lire plus...

19 septembre 2017 à 15h21

Les finalistes du prix Christine-Dumitriu-van-Saanen

Paul-François Sylvestre, Gabriel Osson, Claude Guilmain
Tous Torontois
En lire plus...

19 septembre 2017 à 11h22

Rentrée télé: des champions… et un point de saturation

La série de six épisodes Comment devenir adulte, de Wookie Films (Winnipeg), est diffusée cet automne sur la chaîne Unis. Dans la photo, Rémi, Vanessa, Simon et Bréanne préparent la rentrée au Collège Louis-Riel. (Photo: Wookie Films)
L’offre télévisuelle de l’automne est lancée dans l’inquiétude. Les producteurs se mobilisent pour défendre la clause d’exception culturelle attaquée par Washington dans les pourparlers...
En lire plus...

18 septembre 2017 à 16h01

Des Gémeaux pour l’Ontario

L’émission Cochon Dingue, réalisée par le Franco-Ontarien Mathieu Pichette (à gauche), a remporté plusieurs prix dimanche  au gala des Gémeaux. Mathieu Pichet, Stéfany Brulier, Julie Lavalée, Sébastien Hurtubise, Carlos Soldevila, Micheline Sylvestre, Pascal Morissette, Pascal Barriault, Marie-Lou Morin. (Photo: Paul Ducharme)
Des producteurs et des artisans franco-ontariens se sont illustrés au gala de la télévision et des médias numériques.
En lire plus...

18 septembre 2017 à 14h45

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur