Le Conciliabule: un bistro-gastro gourmet et créatif sur Gerrard Est

Manon et Charles, les propriétaires du bistro-gastro le Conciliabule.
Partagez
Tweetez
Envoyez

«Conciliabule» signifie entretenir des conversations à voix basse, chuchoter ou murmurer: un nom en parfaite symbiose avec le café-gastro créé et imaginé par Manon et Charles, jeunes propriétaires du Conciliabule.

Ouvert il y a plus de 8 mois sur Gerrard, à l’Est de Greenwood, le Conciliabule, discret d’apparence, est un café chaleureux et accueillant, 7 jours sur 7. Les habitants du quartier et les curieux s’y rendent pour prendre un café et déguster une gourmandise sucrée de la pâtisserie Jules Café.

Au Conciliabule, on priorise les produits locaux: des légumes venus tout droit du marché, des viennoiseries et pains frais de la boulangerie ou la viande d’une boucherie de Kensington.

Pour les vins, Manon formée par sa tante oenologue, les choisit principalement bios, naturels, importés des producteurs européens, mais aussi ontariens.

La carbonara revisitée par Charles, avec des pommes de terre et carottes violettes.

Rencontre à Toronto

Originaires respectivement de Lyon et Clermont-Ferrand en France, ils se sont rencontrés ici à Toronto, alors que Charles Boggio effectuait un stage chez Jules Café Pâtisserie, tenue par le père de Manon Tournayre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Formé à l’institut Paul Bocuse, Charles est passé par un restaurant français étoilé avant de se rendre au Canada et d’ouvrir son propre établissement.

Pour ces jeunes Français, Toronto est une ville d’opportunité, où ce type de café-bistro fleurit.

Leurs projets prennent vie dans un espace créé à leur image, alors que le duo est accompagné de trois employés. «Ce quartier est en pleine expansion, il faut en profiter, d’autant plus qu’il est difficile de s’installer dans le centre pour des jeunes comme nous.»

Pour l’avenir leur souhait serait d’agrandir afin de proposer plus de couverts, tout en collaborant avec le théâtre Redwood avec qui ils partagent l’espace.

Soupe à la carotte moderne, avec lait d’avoine, sésame noir et vinaigre balsamique.

Du bistro au gastro

En semaine, le café/bistro propose une sélection de croque-monsieur, croissants salés, sandwichs et autres quiches. Le jeudi vous trouverez des plateaux de vins et fromages. Le vendredi des soirées à thème sont organisées. Le dimanche jusqu’à 16h, vous pouvez venir bruncher pour 27$.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le samedi soir, Le Conciliabule se transforme en bistro gastronomique avec un menu dégustation fixe, composé de six assiettes et accompagné de vins, pour un prix allant de 95$ à 120$ selon le produit travaillé. La réservation est obligatoire pour ce repas, tant l’espace est restreint et ne peut accueillir plus de 15 personnes.

En dessert, la revisite de la tarte au citron meringuée de Charles surprend.

Charles élabore le menu, Manon choisit les vins pour l’accompagner. Le duo collabore, imagine. Durant la dégustation, avec leurs serveurs, ils sont à l’écoute de leurs clients, expliquent les goûts, les saveurs et les associations de vins. Pour eux, l’échange est primordial.

Parmi les clients, amateurs de gastronomie: certains Français, mais surtout beaucoup de locaux, voire de voisins. Selon Charles, «la proximité crée une alchimie, les gens aiment, reviennent avec leurs amis et leur famille, nous recherchons cette convivialité».

Charles, chef du restaurant le Conciliabule

Une cuisine «funky, instable et créative»

Charles joue avec les produits, innove, crée en toute liberté dans une cuisine pas plus grande que celle d’un studio d’étudiant, sous le regard des clients.

Pour lui. «c’est important de cuisiner dans un petit espace pour commencer, cela donne les moyens d’imaginer les plats et les tester avant de se constituer un véritable carnet de recettes».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’agneau, la pomme de terre et la truffe sont les produits qu’il affectionne particulièrement: cela se ressent dans sa sélection.

Le menu dégustation est d’une grande finesse, avec des assiettes minimalistes, des produits de qualité et une créativité rayonnante. Le petit espace dédié à la cuisine du bistro n’a rien à envier aux grandes cuisines des chefs étoilés.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur