Le Collège français s’illustre au TPCL

Partagez
Tweetez
Envoyez

Mercredi dernier, l’Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) a diffusé les résultats complets de rendement des élèves au Test provincial de compétences linguistiques (TPCL). Sur les 5 455 élèves des écoles de langue française qui y ont participé, 83% ont satisfait aux exigences de l’organisme. Un nouveau record pour la francophonie, qui conclut une hausse de quatre points de pourcentage sur les cinq dernières années.

L’OQRE, établi en 1996, a pour mandat d’organiser des évaluations à l’échelle de la province, afin d’améliorer la qualité et la responsabilité dans le système éducatif financé par les deniers publics.

Avec des tests réalisés sur les élèves aux cycles primaire et moyen, ainsi qu’au secondaire, l’OQRE se veut un indicateur fiable du rendement des élèves à travers la province.

Instauré pour la première fois en 2002, le TPCL a pour objectif d’évaluer le nombre d’élèves qui atteignent la norme minimale en littératie, dans toutes les matières, à la fin de la 9e année.

Les tests consistent en de petits exercices afin d’évaluer les capacités de l’élève en terme de lecture et de compréhension de textes, mais aussi d’écriture et d’explication.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Sont évalués la grammaire et l’orthographe, mais aussi la structure et l’organisation de la pensée de l’élève, selon les attentes et contenus prescrits dans Le curriculum de l’Ontario.

Le TPCL offre également aux établissements ontariens la possibilité de se distinguer et de faire la promotion de la qualité de leur enseignement. À travers la province, et sur les 90 écoles francophones soumises aux tests de l’OQRE, six ont été citées en exemple par l’institut, dont deux dans la région Centre-Sud-Ouest.

Le Collège français de Toronto s’est mérité les honneurs à ce concours en augmentant de manière significative ses taux de réussite sur les dernières années.

Une satisfaction pour la directrice, Jo-Anne Doyon, qui considérait la réussite au TPCL comme essentielle: «Que ce soit en mathématiques, en sciences ou encore dans les arts visuels, il faut que les élèves connaissent et soient en mesure d’utiliser le vocabulaire et les structures pour expliquer les processus, faire part de leurs observations et justifier leurs raisonnements.»

Le Conseil catholique a eu lui aussi l’occasion de se voir satisfait par l’un de ses établissements, puisque l’école secondaire catholique Nouvelle-Alliance de Barrie, s’est également faite honorer grâce aux compétences de ses élèves en littératie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

De quoi ravir le directeur, André Blais, qui souligne lui aussi l’importance de ces tests: «Tous les résultats obtenus lors des tests de l’OQRE constituent des sources de données très valables et très utiles. C’est sûr qu’au secondaire, nous sommes peut-être davantage axés sur le TPCL, mais il faut également tenir compte des tests de l’élémentaire. Notamment le Test en lecture, écriture et mathématiques, 6e année, qui nous offre des pistes importantes afin de bien cerner les besoins individuels des élèves dès leur arrivée en 7e année.»

Outre le fait de donner un aperçu de la situation globale de l’éducation à travers la province, la réussite au TPCL constitue l’une des 32 exigences pour l’obtention d’un diplôme d’études secondaires de l’Ontario.

Pour les élèves qui échouent, il existe toujours la possibilité de le repasser. Sur les 1 013 élèves francophones qui avaient échoué l’année dernière, 53% ont finalement obtenu un niveau suffisant pour valider le précieux sésame.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur