Le champion de la NBA perd sa couronne

87-92

Partagez
Tweetez
Envoyez

Fin de l’aventure dans la bulle d’Orlando pour les Raptors de Toronto. Les hommes de Nick Nurse n’ont pas réussi à se défaire d’une équipe des Celtics de Boston qui leur aura été supérieure sur la série. Une supériorité qui s’est retrouvée vendredi soir en quatrième quart, où les Bostoniens ont parfaitement maîtrisé leur sujet pendant que les Torontois étaient à la peine avec leur jeu offensif.

Cette équipe de Toronto a, malgré ses difficultés, toujours montré beaucoup de coeur et de résilience, ce qui lui a permis d’être dans le match jusqu’à la fin. Malheureusement, les rencontres de séries éliminatoires se jouent souvent sur des détails et Boston a fait ce qu’il fallait pour que les événements tournent en sa faveur. Au contraire de l’équipe canadienne…

Cette défaite marque la fin d’une belle aventure de deux ans avec ce groupe qui devrait beaucoup évoluer pendant l’intersaison puisque de nombreux joueurs son agents libres et pourraient ne plus figurer au sein de l’effectif des Raptors la saison prochaine. Nous reviendrons sur cela dans un prochain épisode de votre balado sur les Raptors dédié au bilan de la saison torontoise.

Le fil du match

Les Raptors prennent un bon départ. Malgré leur maladresse de début de match, les Celtics sont devants au moment du premier temps mort du match pris par Nurse (7-11). Boston poursuit sur un 13-0 en sortie de temps mort, VanVleet à 3-points met fin à cette série (10-19).

Dans le sillage des bonnes entrées de Powell et Ibaka et d’un gros rebond offensif d’Anunoby, les Raps reviennent à 16-21. Les hommes de Nick Nurse finissent mieux le quart notamment grâce à leur banc et la bonne défense de Siakam. Boston reste proche, malgré tout, grâce à un tir primé d’Ojeleye (27-26).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Raptors continuent de mener les débats en deuxième quart. VanVleet trouve une brèche dans la défense adverse et part au double pas (29-25). Ibaka est dans un grand soir (12 points), l’écart monte jusqu’à +7 (40-33). C’est le moment que choisit Smart pour remettre son équipe dans le match avec deux actions défensives et un panier qui conclut un 4-0 (40-37).

Un temps mort de Stevens renverse totalement la physionomie du match en la faveur de l’équipe «visiteuse virtuelle». Boston poursuit et signe un 11-0 pour reprendre le contrôle du match. Toronto résiste tant bien que mal grâce à Gasol et VanVleet et compte finalement 4 longueurs de retard à la pause (46-50).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Celtics redémarrent beaucoup mieux le match. Ils dominent le début de troisième quart des deux côtés du terrain (51-60). Toronto va se remettre dans la rencontre grâce à sa défense. Siakam réussit également deux actions dont il a le secret en attaque. Gasol intercepte, OG file au panier et est victime de la faute de Theis.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Sur leur lancée, les Torontois reviennent à 1 point sur un panier de Lowry (63-64). Les deux équipes ne se lâchent plus et ce petit point d’écart est toujours là au terme de la troisième période de jeu (70-71).

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Boston prend une option sur la victoire avec un très bon début de quatrième quart. La sélection de tirs des Raptors est mauvaise, ils perdent trop de ballons. Les Celtics prennent 7 longueurs d’avance à 6 minutes de la fin (78-85).

Les hommes de Brad Stevens s’accrocheront à leur avantage jusqu’à la fin. Toronto commet trop d’erreurs en fin de match pour retourner la situation à l’image d’un rebond offensif concédé, alors que Williams manque ses deux lancers et que l’écart n’est que de 2 points.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Tatum est envoyé sur la ligne et n’en met qu’un. VanVleet à la balle de l’égalisation, mais il est très bien défendu par Brown, Nurse ne prend pas de temps mort, VanVleet envoie un tir casse-croûte, les champions en titre perdent leur couronne (87-92).

Réactions

Pascal Siakam (en français à partir de 10min57)

Serge Ibaka

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur