Le Centre Louis-Riel du Collège Boréal fête son premier anniversaire

Partagez
Tweetez
Envoyez

En présence des membres de la communauté, des représentants autochtones de la région du Grand Sudbury et des dignitaires de la Nation métisse de l’Ontario, le Collège Boréal célèbrait le 15 novembre dernier le premier anniversaire du Centre Louis-Riel situé au cœur du campus principal de Sudbury. Cet événement s’inscrivait dans le cadre de la semaine Louis-Riel dont la programmation au Collège Boréal a été dévoilée la veille de la journée commémorative du décès de cette figure emblématique métisse, considérée par beaucoup comme le père du Manitoba.


À l’occasion de cet anniversaire, le président du Collège Boréal, Denis Hubert-Dutrisac, soulignait les principales réalisations de ce centre: «En seulement une année d’existence, le Centre Louis-Riel a tenu son pari en offrant à nos étudiants autochtones et métis une vaste gamme de services en plus d’un environnement sensible à leur identité culturelle et propice à leur réussite scolaire. L’implication remarquée du Collège Boréal au Northern Aboriginal Festival, l’octroi de 11 000 $ de bourses ainsi que la construction d’un canot pédagogique sont parmi les points forts d’une année particulièrement bénéfique pour nos étudiants autochtones et métis.»


Pour sa part, la vice-présidente de la Nation métisse de l’Ontario, et membre du conseil d’administration du Collège Boréal, France Picotte, rappelle le contexte de la création du Centre Louis-Riel: «En août 2009, la Nation métisse de l’Ontario et le Collège Boréal signaient un premier protocole d’entente visant à répondre plus adéquatement aux besoins spécifiques du peuple métis en Ontario. Deux ans plus tard, je me réjouis des nombreux accomplissements du Collège Boréal à l’endroit des étudiants métis et des impacts concrets sur la reconnaissance de notre peuple.»


l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le coordonnateur des Projets autochtones et métis au Collège Boréal, Éric Dupuis, a présenté quant à lui un nouvel atout pour le Centre Louis-Riel.


Depuis le 19 octobre dernier, Marie-Claire Vignola, aînée autochtone et citoyenne de la Nation métisse de l’Ontario, accueille les étudiants et membres du personnel du Collège Boréal tous les mercredis lors de rencontres individuelles ou en groupe.


Ces rencontres ont pour but d’encourager et de guider les personnes autochtones tout en partageant ces cultures distinctes aux autres visiteurs dans un climat d’ouverture et de respect mutuel

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur