Le Centre francophone célèbre le mois de l’histoire des Noirs

Partagez
Tweetez
Envoyez

Près de trois cents personnes se sont retrouvées le 16 février dernier pour célébrer ensemble le mois de l’Histoire des Noirs. Pour sa quatrième édition, la fête organisée par le Centre francophone s’est déclinée en plusieurs animations.

Le programme de la soirée s’est réparti entre saynète présentée par le groupe Mosaïque théâtre, chorégraphies de la troupe congolaise Mutwashi, repas africain et concert de clôture donné par le groupe haïtien Énergie Rara. Claude Isofa, intervenant en santé communautaire au Centre francophone, a également fait une présentation soulignant les contributions exceptionnelles des personnes de race noire dans l’histoire de la Ville de Toronto, de la province et du pays.

Pour le Centre francophone, dont la majorité de la clientèle vient d’Afrique ou des Antilles, il était important de célébrer le mois de l’Histoire des Noirs et de souligner la contribution de personnes noires à la société canadienne.

Le but de la soirée était double, explique Sophie Bernier, coordinatrice de l’événement: «Il s’agit de donner l’occasion à ceux qui forment notre clientèle de se rencontrer, de socialiser pour rompre l’isolement. C’est aussi une façon pour le Centre francophone de mieux se faire connaître et de présenter ses services.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La soirée était gratuite pour permettre au plus grand nombre d’y assister. La salle était moins pleine que les années précédentes mais Sophie Bernier se félicite de constater que les personnes présentes n’étaient pas toutes originaires d’Afrique ou des Antilles: «C’est bien que les gens se mêlent car il est parfois difficile de créer une synergie.»

Le centre francophone aura eu besoin de quatre mois de travail pour organiser cette soirée et d’un budget de près de 10 000 $. Il a reçu un appui financier de Patrimoine Canada, Citoyenneté et immigration, du Conseil des arts et du Conseil scolaire de district du centre-sud-ouest (CSDCSO). Le Collège français a prêté son gymnase tandis que de nombreux bénévoles ont apporté leur aide.

«Au moment de servir les repas, les gens qui défilaient devant moi nous ont remercié d’avoir organisé une telle soirée», se réjouit Sophie Bernier. De quoi encourager la tenue d’une cinquième édition en 2009.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur