Le Canada, un bon marché pour les entrepreneurs suisses

Partagez
Tweetez
Envoyez

«Il y avait déjà 17 Swiss Business Hub à travers le monde, celui-ci est le 18e», explique Elias Bardouniotis, directeur du Swiss Business Hub du Canada dont l’ouverture officielle a eu lieu mercredi dernier en soirée.

En Suisse, le Département fédéral des affaires étrangères donne à l’OSEC la mission d’appuyer l’industrie Suisse d’exportation dans les marchés en croissance ou prioritaires. Il semble donc que le Canada ait été défini comme tel puisqu’une antenne de l’OSEC y est dorénavant présente.

«L’OSEC étudie les marchés, l’économie mondiale et définit les priorités et les marchés qui ont du potentiel pour les entreprises suisses», explique Elias Bardouniotis, directeur du Hub basé dans les locaux du Consulat général de Suisse à Toronto. Le Swiss Business Hub aura deux autres antennes, l’une à Vancouver et l’autre à Montréal.

«La stratégie de l’OSEC n’est pas d’envoyer des gens de Suisse pour gérer ces hubs, mais plutôt d’engager des ressortissants du pays ou un hub est créé, on considère qu’ils ont une meilleure connaissance de l’environnement économique local», précise Elias Bardouniotis, qui lui-même a découvert la Suisse lors d’un échange universitaire.

«Le consulat s’occupe surtout des affaires culturelles, ils n’ont pas toute la compréhension du développement des affaires et des relations commerciales à l’étranger. Ça nécessite des gens qui ont une formation dans les affaires», continue-t-il.

Bien que l’ouverture officielle ait eu lieu la semaine dernière, les activités ont commencé depuis septembre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«On se concentre sur la promotion des exportations vers le Canada en organisant des rencontres avec les entreprises suisses, on les aide avec de nombreuses informations sur le marché et sur les formalités administratives», explique le directeur du Hub au Canada.

Le Canada abrite la 5e communauté suisse au monde, ce qui équivaut à environ 33 000 personnes dont les deux tiers se trouvent à Toronto et Montréal et le tiers restant, en Colombie-Britanique.

Nous sommes également le sixième partenaire commercial de la Suisse hors de l’Europe, ce qui signifie des débouchés très importants pour l’industrie suisse.

«On se concentre sur les technologies de l’information et de la communication, les technologies médicales et la nourriture», livre Elias Bardouniotis.

Patrick Djizmedjian, responsable des relations publiques et des affaires publiques pour l’OSEC, rappelle, dans un communiqué, que «L’accord de libre-échange entre l’Association européenne de Libre Échange (AELE) et le Canada, en vigueur depuis juillet 2009, a permis de renforcer les relations commerciales et économiques entre pays signataires», débouchant, en novembre 2010, sur une hausse de 15% des exportations suisses vers le Canada.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur