Le Canada face aux jihadistes solitaires?

Partagez
Tweetez
Envoyez

TORONTO (PC) – La plus grande menace terroriste à peser sur le Canada n’est pas un complot ourdi par une cellule d’al-Qaïda ou des terroristes maison, mais par des «jihadistes agissant seuls», selon ce que souligne un expert en la matière.

Ces terroristes utilisent le Web pour se recruter, s’endoctriner et s’entraîner, a affirmé John Thompson lors d’une conférence organisée par l’Institut Fraser.

Cette conférence se penche sur la politique canadienne en matière d’immigration et son impact sur la sécurité nationale.

«Ce n’est pas seulement la menace d’une attaque par al-Qaïda… Ce ne sont pas seulement les jihadistes qui ont grandi au Canada, a dit M. Thompson, le président de l’Institut MacKenzie. C’est aussi le jihadiste solitaire, quelqu’un qui agit entièrement seul. Ils ne feront pas plusieurs victimes, mais ils vont continuer à attaquer, seul ou avec un comparse.»

De tels jihadistes solitaires ont déjà laissé des marques sanglantes aux États-Unis, a rappelé M. Thompson.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un citoyen américain d’origine iranienne, qui disait détester les Américains, a foncé sur un groupe de piétons avec son VUS en 2006, supposément pour dénoncer le traitement des musulmans à travers le monde.

M. Thompson précise qu’il est difficile de surveiller les sites Web utilisés par ces extrémistes.

«Internet est un outil et il est impossible d’en connaître toutes les utilisations, a-t-il dit. C’est impossible de fermer ces sites. Internet est partout.»

Le co-président de la conférence, Martin Collacott, indique de son côté que la relation entre l’immigration et la menace terroriste est une question épineuse en Amérique du Nord, dont on hésite à discuter librement au Canada.

«Nous avons une vision très positive de l’immigration, a-t-il dit. Mais il faut discuter de ces questions. C’est presque un sacrilège de relier l’immigration et les questions de sécurité dans la même phrase.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur