Le Café Modka tend la main aux personnes vulnérables

Situé à Mississauga, le Café Modka propose des mets méditerranéens authentiques.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Depuis le début de la pandémie, Hayet Sahbani, propriétaire du Café méditerranéen Modka, à Mississauga, travaille sept jours sur sept à cuisiner des repas chauds afin de les offrir gratuitement aux personnes en situation financière précaire.

«Le Café Modka tient à soutenir les personnes qui ne peuvent pas se permettre un repas chaud», insiste-t-elle.

Appel à l’aide

Au début du confinement, alors que le Café Modka a dû fermer en raison de la CoViD-19, une Libanaise a contacté Hayet Sahbahi pour lui demander de l’aide.

Elle lui a expliqué que ses deux fils avaient pris la décision de rester au Canada pour leurs études, mais qu’ils étaient confinés sans nourriture ni argent.

Hayet Sahbahi, propriétaire du Café Modka, cuisine des repas pour aider les personnes en situation financière précaire.

«Ça m’a profondément bouleversée. Je me suis sentie obligée de les aider», indique Hayet Sabahi.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La propriétaire du Modka Café a alors décidé de rouvrir son restaurant afin de cuisiner des plats variés qu’elle allait distribuer aux personnes en situation financière précaire, notamment les mères monoparentales, les étudiants et les personnes âgées.

Sociofinancement

Pour que les plats soient distribués gratuitement, son mari et elle-même ont lancé une collecte de fonds sur la plateforme GoFundMe afin d’amasser de l’argent pour acheter les aliments nécessaires à la préparation des repas chauds.

Jusqu’à maintenant, ils ont récolté 3325 $ grâce à 21 généreux donateurs.

Des plats préparés par le Café Modka pour les bénéficiaires de l’organisme TAAB Pour Tous.

Un partenariat avec TAAB Pour Tous

Hayet Sahbahi a fait la connaissance d’Ines Benzaghou, présidente du conseil d’administration de l’organisme sans but lucratif TAAB Community Care/TAAB Pour Tous, par l’entremise des réseaux sociaux.

«J’ai vu sur Facebook qu’une dame de Mississauga faisait des dons alimentaires et nous l’avons contactée afin de lui proposer un partenariat», relate Ines Benzaghou. Alors, depuis le début du mois de juin, Hayet Sahbahi cuisine également pour la clientèle de l’organisme social.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Du lundi au vendredi, Hayet Sahbahi prépare 15 repas à saveur méditerranéenne par jour pour l’organisme, qui affirme payer lui-même ces repas.

La fibre entrepreneuriale

Situé à Mississauga, le Café Modka propose des mets méditerranéens authentiques. «Avec mon restaurant, je veux faire découvrir une cuisine riche par ses mélanges d’épices exotiques, ses marinades, ses odeurs et ses couleurs», souligne Hayet Sahbahi.

Née en Tunisie et installée dans le Grand Toronto depuis plus de 16 ans, la propriétaire raconte avoir appris à cuisiner en observant sa mère. «Elle m’a donné tout son savoir-faire du terroir tunisien multiculturel, riche par ses saveurs et ses plats faits maison et bons pour la santé.»

Sentant en elle la fibre entrepreneuriale, Mme Sahbahi a ouvert les restaurants méditerranéens Malak en 2007 et en 2009. Ceux-ci étaient situés dans deux emplacements différents à Toronto. Ils sont désormais fermés.

Des piments farcis, l’une des spécialités méditerranéennes du Café Modka.

Cuisine méditerranéenne revisitée

«Après ma longue expérience en restauration au Canada, j’ai décidé de lancer en 2019 le Café Modka, un nouveau concept de cuisine méditerranéenne qui revisite cette cuisine en y ajoutant de nouvelles saveurs.»

Prochainement, Hayet Sahbahi a comme projet de «lancer de nouvelles recettes du terroir tunisien d’une manière revisitée».

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur