LCBO, OPP, OLG

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Commissariat aux services en français et le Commissaire aux langues officielles me connaissent bien, car je porte plainte une fois ou deux par mois.

J’ai déploré récemment le manque de services en français à une succursale LCBO, à la société des loteries OLG et à un bureau de poste désigné bilingue ici à Toronto. Les enquêtes suivent leur cours et on me répond parfois que la personne «dite bilingue» était en congé le jour où je me suis présenté…!

Je suis parfois plus chanceux et on m’indique qu’on corrigera la situation.

La question des services en français est complexe. Le service est-il offert ou non? La qualité du service en français est-elle égale à celle du service en anglais? L’affichage est-il fait dans les deux langues? Ce dernier point soulève une question qui me chicote depuis belle lurette.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pourquoi des organismes d’État peuvent-ils afficher leur non ou sigle en anglais seulement? C’est le cas de Liquor Control Board of Ontario (LCBO), Ontario Provincial Police (OPP) et Ontario Loteries and Gaming (OLG).

Pourquoi ne voit-on jamais Société des alcools de l’Ontario, Sûreté de l’Ontario et Loteries et jeux de l’Ontario? On me dit que cela tient au fait que les sigles anglophones sont trop connus du public pour les changer.

Le changement dérange souvent, j’en conviens. Mais si une province entend offrir des services en français à ses citoyens, il me semble que cela doit non seulement se traduire par du personnel et des formulaires respectueux de la dualité linguistique, mais également par un affichage public bilingue.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur