L’art, tissu de notre société

POP FOLK T3XT1L3S à la maison Campbell

Partagez
Tweetez
Envoyez

Du 26 juin au 9 août 2015, 
Le Labo présente au Campbell House Museum POP FOLK T3XT1L3S, une exposition de groupe sudburoise qui avait lieu il y a quelques mois à la Galerie du Nouvel Ontario (GNO).

Cette exposition est née de l’intérêt de l’artiste et commissaire Sophie LeBlanc pour l’omniprésence des textiles dans notre quotidien. Il est à noter qu’il s’agit de l’étape finale du programme de mentorat du Labo ayant permis à la commissaire émergente de développer son projet avec l’appui de l’artiste Thom Sokoloski.

C’est Sophie LeBlanc qui est responsable de la collection de citations «à la Warhol» sur les murs de la grande salle au 2e étage du musée Campbell. On y lit des pensées glanées au sein de la communauté artistique. «Je suis au coton» de Danielle Tremplay; «Wear art thou» de Sarah King-Gold; «Je me tisse de beaux moments» de Roger Gervais; «Maille ô maille» de Nicole Pulin. La liste est longue et amusante.

En haut de l’escalier victorien, nous avons la surprise d’être accueillis par un magnifique tipi fait de chaussettes, cousues en une longue chaîne par l’artiste-architecte Danielle Gignac et recueillies dans sa communauté par la GNO. L’expression «tissu social» prend un nouveau sens! Le résultat est invitant, intime et beau. On peut s’asseoir à l’intérieur pour mieux en admirer l’architecture. On quitte la tente à regret, avec l’envie de s’en construire une dans notre maison.

Nous vivons une vie de gratification instantanée, remarque l’artiste ludique Greta Grip. Ce qui explique sa brillante utilisation de quatre codes QR (Quick Response) exposés dans les cadres.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Surprise! En y regardant de plus près, on réalise que non seulement ces codes ont été tricotés avec la laine des moutons, qu’on voit dans leur quotidien sur écran, mais qu’ils sont fonctionnels! (Vous pouvez télécharger gratuitement sur iTune l’app QR Code Reader and Scanner pour accéder aux clips liés à chacun des codes QR.)

Les moutons ont mis un an à se faire un manteau de laine, qu’il a fallu tondre, carder, filer et tricoter pour en faire le chandail qu’on voit dans l’exposition. Il ne nous faut que quelques minutes pour voir tout ça en vidéo…

L’artiste interdisciplinaire Mariana Lafrance (à qui on doit la grande courtepointe cousue main à partir de tissus colorés de teintures végétales recueillies par l’artisane) faisait une performance fort sympathique lors du vernissage de l’exposition, offrant aux visiteurs de broder un petit motif sur leur vêtement.

«Prenez un morceau de tissu, du fil et des brindilles et enveloppez-les. Vous vous sentirez mieux», nous promet l’artiste Judy Martin en installant pour nous un petit coin méditatif. En recouvrant de laine les petites branches qu’on retrouve sur le mur, l’artiste s’est elle-même consolée du passage du temps et du deuil qu’elle a fait de sa mère.

Pendant que vous y êtes

Avant d’entrer dans la maison Campbell, levez le nez et vous verrez l’édifice de Canada Life surmonté d’une tour, dont les lumières codées donnent la météo! Bon à savoir: les lumières qui clignotent en montant indiquent que la température se réchauffe; une lumière rouge qui clignote sur le top annonce de la pluie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

À un pâté de maisons au sud de la rue Queen Est, sur la rue Université, il y a l’immense sculpture Rising du Chinois Zhang Huan qui couvre la façade de l’Hôtel Shangri-La, qui vaut vraiment le détour. Au coin nord-est des rues Université et Queen, vous pouvez entrer pour admirer l’intérieur de Osgoode.

Un bloc à l’est du musée, il y a le Nathan Phillips Square et ses nombreuses activités estivales, et à 5 minutes de marche de là, la Franco-Fête de Toronto battra son plein du 10 au 14 juillet au Yonge-Dundas Square.

* * *
POP FOLK T3XT1L3S
Où: Campbell House Museum, 160 Queen Ouest, angle University.

Quand: du 26 juin au 9 août 2015, du mardi au vendredi de 9h30 à 16h30, samedi et dimanche de midi à 16h30.
Combien: Gratuit.

À lire aussi dans L’Express: Le Labo déménage rue Richmond

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur