L’art thérapeutique est roi au centre Baycrest

Peinture, musique, théâtre, cinéma agrémentent la vie des aînés

Partagez
Tweetez
Envoyez

Non loin de la station de métro York Mils, au 3560 rue Bathurst, se trouve l’hôpital Baycrest. Des membres de la communauté juive désirant profiter de leurs dernières années de vie ensemble ont eu la brillante idée de se réunir sous un même toit en 1918. Ce qui était à l’origine une modeste maison est à présent un véritable leader mondial en terme de soins gériatriques et de recherches en sciences cognitives, avec une attention particulière sur la santé du cerveau.

Au fil du temps, Baycrest a su préserver sa dimension culturelle et spirituelle, tout en permettant de réunir sous un même toit des personnes aux croyances distinctes et en leur donnant la possibilité de pouvoir pratiquer leur religion et s’exprimer selon leur croyance.

Dans cet hôpital, il règne un sentiment d’appartenance à une grande communauté où l’individu n’est pas seulement un patient ou une pathologie, mais une personne à part entière qui continue à vivre, à faire des projets et à profiter de chaque instant.

Une idée du docteur Guy Proulx

Baycrest est également un endroit où il fait bon vivre et où l’art thérapeutique est roi.

En tant que directeur du département de neuropsychologie du centre de gériatrie de Baycrest jusqu’en 2009, le docteur Guy Proulx, neuropsychologue, se rend compte que les personnes atteintes de démence ont du mal à déchiffrer l’écriture. Il fait donc remplacer les différents panneaux du centre par des œuvres d’art d’artistes connus pour aider les patients à s’orienter plus facilement.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette initiative a amélioré le quotidien des résidents du centre, mais aussi des visiteurs, et quel plaisir de pouvoir admirer du Picasso, du Andy Warhol ou encore du Monet à toute heure de la journée.

Grâce à la grande générosité de donateurs, Baycrest possède également une collection de plus de 800 objets d’art. Ce véritable trésor s’ajoute aux peintures qui trônent sur les murs de l’établissement et permet à Baycrest de soutenir un projet unique en son genre, celui d’avoir un musée au sein même de ses murs.

Ainsi, les résidents peuvent flâner dans l’établissement avec une brochure explicative des diverses toiles similaires à celle que l’on peut trouver dans les plus grands musées. Les résidents alités peuvent également bénéficier de ce loisir grâce à un musée ambulant.

Contribution du chef de Cineplex

L’art est également utilisé comme moyen d’expression. Les patients ont la possibilité avec l’aide de personnels compétents de pouvoir exprimer leurs émotions ou leurs états d’âme par le biais de chanson ou de mélodie. Ils peuvent également utiliser ce moyen d’expression afin de laisser un dernier message immuable à leurs proches.

Vous l’avez compris, l’art est absolument partout à Baycrest. Il est là trois fois par semaine à travers des concerts variés, il est là avec le conteur d’histoire, et il est là également dans chaque pierre du superbe théâtre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Parfaitement adapté aux personnes âgées, celui-ci est un hommage aux membres de la famille Jacob qui ont une longue histoire avec Baycrest et un amour profond pour le cinéma.

Ellis Jacob, chef de la direction de Cinéplex, connaissait l’importance pour sa mère de pouvoir aller au cinéma alors même qu’elle était hospitalisée. Après son décès, la famille a décidé d’honorer sa mémoire et de transmettre ce véritable baume au cœur à tous les résidents, patients, familles et soignants de Baycrest.

Quelle est donc cette grâce qui donne à certains individus la capacité d’innover, de trouver des solutions inespérées là où d’autres semblent stagner,de transformer un geste quotidien en œuvre d’art?

Les Centres d’accueil Héritage

À Toronto, ce sont les Centres d’accueil Héritage qui se chargent de l’épanouissement de nos aînés francophones.

Ce n’est que vers les années 1970, qu’un groupe de citoyens à Toronto a entrepris des démarches pour obtenir des services sociaux de santé en français pour les membres âgés et/ou handicapés de la communauté francophone.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

CAH possède non seulement de nombreux appartements destinés à nos aînés (la Place Saint-Laurent dans le quartier L’Esplanade), mais aussi un centre pour personnes autonomes de plus de 55 ans leur offrant des activités sociales, culturelles et spirituelles ayant pour objectif la promotion de leur santé et de leur bien-être.

Mentionnons des séances quotidiennes d’exercices, de yoga, des cours de tricots, des cours d’informatique, de manucure, de cuisine, de massage et bien d’autres encore.

Ce centre vise à inciter les aînés à participer activement à la vie de tous les jours en leur insufflant un esprit d’appartenance à une communauté.

L’un des projets les plus impressionnants des CAH est leur projet éducatif «rencontre artistique francophone intergénérationnelle» qui permet de faire collaborer nos aînées avec des élèves de l’école élémentaire.
De nombreux projets similaires ont été menés partout dans le monde, en particulier avec l’école intergénérationnelle, à Cleveland, en Ohio, fondé par le Dr Peter Whitehouse.

Il a été démontré que cette proximité entre enfants et aînés était non seulement bénéfique à l’apprentissage de l’enfant, à la préservation de ses qualités humaines, mais aussi aux personnes âgées dont la qualité de vie s’en trouvait nettement améliorée.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

* * *

À lire aussi dans L’Express: Prévention cognitive: la raison ne tient qu’à un fil… de neurones

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur