L’amour expliqué

Partagez
Tweetez
Envoyez

Si vous ne savez pas ce que c’est que l’amour, pas besoin d’acheter Playboy où il n’y a que des images malsaines. Lisez plutôt les explications de Benoît XVI, notre Saint-Père le pape, qui vient d’accoucher d’une encyclique explicative sur le sujet.

Pour se distraire, les papes font souvent des bulles. Il y en a eu contre l’avortement, l’homosexualité et, bien sûr, la contraception – c’est d’ailleurs à cause de cette dernière interdiction que les populations affamées et croyantes se reproduisent 10 fois plus que les rassasiées agnostiques.

Pour notre pape, l’amour est benoîtement complexe. Là, je pensais à nos devoirs de philo de l’enseignement secondaire: «Exposez la différence entre l’amour passion et l’amour cristallisation». Il fallait citer, d’un côté, la Phèdre de Racine qui avoue son amour soudain: «Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue/ Un trouble s’éleva dans mon âme éperdue». La cristallisation devait nous faire citer les amoureux de Stendhal, dont l’amour se formait petit à petit.

Mais notre Benoît construit son propre texte. Ça commence par des développements lyriques et bucoliques. L’homme aime les fleurs, les papillons, la nature. Et puis il aime la femme et voilà qu’il oublie Dieu!

Or, si la chosette (eros) est compréhensible, dit en substance le savant théologien, il faut y ajouter l’amour spirituel (agape). Le fin du fin est de combiner tout ça. Je résume, évidemment, mais ça peut vous éviter de vous casser la tête sur un texte… ardu! Latin en plus.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur