L’amélioration du rendement des élèves est la conséquence directe du travail des enseignants

Partagez
Tweetez
Envoyez

Nous vous faisons parvenir la présente lettre en réponse à l’article écrit par Marta Dolecki, qui a paru dans votre publication du 25 octobre. Dans l’article, un enseignant membre de l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens, qui désire garder l’anonymat, a fait des déclarations fausses au sujet des évaluations de l’OQRE qu’il est nécessaire de rectifier.

Cet enseignant affirme que les tests de l’OQRE étaient plus faciles cette année. Cela est complètement faux. Les tests de l’OQRE administrés cette année évaluaient les mêmes connaissances et les mêmes habiletés évaluées au cours des années précédentes, et les questions avaient le même niveau de difficulté. Les tests n’étaient donc en aucune façon plus faciles.

Cet enseignant a également déclaré que l’OQRE a changé les grilles d’évaluation afin de les rendre moins strictes. Cet énoncé est également faux. Les processus de notation ont, en fait, été mis à jour à la suite d’une révision externe des pratiques exemplaires dans le domaine des évaluations de l’OQRE. Les changements apportés servent uniquement à rehausser la fiabilité et la validité des tests lors de l’évaluation des attentes détaillées dans Le curriculum de l’Ontario.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Enfin, cet enseignant dit qu’il s’est senti contraint de donner des notes plus élevées aux élèves, afin que le gouvernement de l’Ontario puisse atteindre son taux de réussite de 75%. Ce n’est pas notre façon de faire.

Nous désirons rappeler à vos lectrices et lecteurs que l’OQRE est un organisme indépendant qui, en tant que tel, ne change pas ses procédures afin de répondre aux cibles du gouvernement au pouvoir. Les évaluations de l’OQRE sont justes et valides. À la suite d’une étude indépendante entreprise par l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario de l’Université de Toronto, les pratiques de l’OQRE ont été qualifiées comme étant de renommée internationale.

La réalité, appuyée par les commentaires de la surintendante de l’éducation du Conseil scolaire de district du Centre-Sud-Ouest (CSDCSD), dans ce même article, est que l’amélioration du rendement des élèves par rapport aux évaluations est la conséquence directe des stratégies efficaces et des efforts soutenus des écoles, ainsi que des efforts exemplaires et concertés des enseignantes et enseignants de l’Ontario. Il est vraiment malheureux que les commentaires de cet enseignant anonyme servent uniquement à amoindrir les efforts et la réussite de ses collègues.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur