L’AJEFO encourage la relève

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO) vient de remettre une bourse d’études Carrières en justice à deux étudiantes pour les appuyer dans la poursuite de leurs études en français dans le domaine de la justice et ainsi encourager une relève professionnelle de qualité en Ontario.

En retenant la candidature de ces deux jeunes femmes, le Comité de sélection a noté leur attachement à la culture franco-ontarienne, leur fort désir de travailler en français, ainsi que leur volonté de contribuer au développement de leur communauté.

Ainsi, Vivian Ellery, étudiante au programme Droit et justice de l’Université Laurentienne, et Lydie Fagnia, étudiante au programme d’adjoint juridique du campus de Toronto du Collège Boréal, ont été les deux étudiantes sélectionnées pour recevoir chacune une bourse de 1 000 $.

Vivian Ellery aspire à travailler en droit criminel dans le Nord de l’Ontario. Fille de deux parents anglophones, elle a suivi toutes ses études à l’école française.

Elle n’a jamais vu le français comme une «commodité» mais une véritable motivation. Vivian a à son compte plusieurs engagements communautaires dont celui au sein du Centre de recherche de la justice sociale et la politique (Université Laurentienne) avec qui elle travaille sur les sujets de pauvreté, de sans-abrisme et de migration.

Originaire du Cameroun, Lydie Fagnia a vécu de près une situation d’injustice dans son pays; cela a forgé son envie de faire des études dans le domaine de la justice ainsi que son respect pour le Canada en tant que pays où les droits de la personne sont respectés. Parallèlement à ses études, elle s’implique dans plusieurs activités communautaires touchant les immigrants, notamment des ateliers de sensibilisation à la justice.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

C’est la première fois que l’AJEFO décerne une bourse à Toronto. Cela rappelle que, grâce au Collège Boréal, il est possible dans la capitale ontarienne de compléter en français un cours d’assistance juridique. Je rêve toutefois du moment où une gamme complète de formation juridique en français sera disponible à Toronto. Présentement, les jeunes de notre région qui veulent s’inscrire à des cours universitaires en français afin d’obtenir un baccalauréat en droit doivent déménager à Ottawa ou à Moncton.

La possibilité d’établir à Glendon un Programme de common law en français qui serait reconnu par le Barreau du Haut-Canada devrait être étudiée par ceux qui planifient les meilleurs moyens d’améliorer l’offre de services universitaires en français dans le Sud de l’Ontario.

Présidée par Maître Paul Le Vay, du cabinet torontois Stockwoods, l’AJEFO est un organisme à but non lucratif qui fait la promotion de l’accès à la justice en français en Ontario.

Maître Julie Lassonde représente la région du Centre-Sud de la province au Conseil d’administration de l’organisme.

Le prochain congrès de l’AJEFO aura lieu les 3 et 4 octobre 2014 à Sudbury. Je vous invite à visiter le site www.CliquezJustice.ca, un portail d’information juridique à l’intention de la population francophone.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur