L’AFO et Canadian Parents for French vont se concerter

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) et la section ontarienne de Canadian Parents for French (CPF) entretiendront des échanges réguliers et développeront des stratégies et des initiatives communes.

Les leaders des deux lobbies politiques ont signé une entente de partenariat de 5 ans, jeudi à Ottawa lors de la Franconnexion, un Symposium sur les langues officielles de l’Ontario.

Cette entente de cinq ans vise à favoriser l’épanouissement des communautés francophones en situation minoritaire en Ontario et à promouvoir l’importance de la langue française, de la culture franco-ontarienne et des avantages du bilinguisme et des langues officielles.

Canadian Parents for French et l’Assemblée travailleront ensemble sur des projets qui vont «favoriser et appuyer la culture franco-ontarienne et l’utilisation de la langue française dans notre province», de dire Mary Cruden, la présidente de CPF Ontario.

«Les étudiants qui apprennent la langue française en Ontario doivent avoir la possibilité de l’utiliser à l’extérieur de la salle de classe», explique-t-elle. «En mettant en commun nos forces et nos réseaux, nous allons contribuer au renforcement du bilinguisme en Ontario.»

«C’est un partenariat tout à fait naturel», renchérit Denis Vaillancourt, le président de l’AFO. «Canadian Parents for French fait la promotion du bilinguisme et de la langue française comme composante essentielle de la vie au Canada depuis 1977 (…) et nous leur en sommes reconnaissants. Notre province, notre pays, ont tout à gagner à encourager le bilinguisme.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Franconnexion

Le Symposium Franconnexion est organisé par l’AFO tous les deux ou trois ans. Cette année, il a lieu du jeudi 24 au samedi 26 octobre à l’Hôtel Delta Centre-ville d’Ottawa.

Plus de 330 intervenants francophones y sont attendus pour des sessions de travail, des rencontres et des périodes de réflexion sur la francophonie ontarienne.

Pour la première fois, le Symposium est organisé en partenariat avec plusieurs organismes qui y tiendront leurs assemblées générales annuelles, dont l’AFO elle-même samedi.

En plus de signer une entente avec Canadian Parents for French, on annoncera un autre partenariat entre la Fondation Trillium de l’Ontario, le Centre canadien de leadership en évaluation et l’AFO. On profitera de Franconnexion pour dévoiler des gagnants du concours «Affiche tes couleurs». Et Gisèle Quenneville, de TFO, animera un grand débat sur la jeunesse francophone.

Au cours du gala qui suivra l’assemblée générale de l’AFO (le président Denis Vaillancourt est déjà réélu par acclamation), on remettra trois nouveaux prix de reconnaissance à des personnalités franco-ontariennes.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur