L’AFAF célèbre les femmes

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’AFAF (Association des femmes d’affaires francophones) s’est réunie jeudi dernier autour d’un cocktail pour célébrer la journée de la femme.

Habituellement réservé à la gent féminine, la soirée était cette fois-ci ouverte aux hommes, une manière peut-être de soutenir l’égalité des sexes.

Plus de 120 personnes étaient attendues au Café Nicole de l’hôtel Novotel sur The Esplanade.

Ce cocktail était l’occasion pour L’Express d’interroger Monique Charron, présidente et Anne-Marie de Lavaison vice-présidente sur la situation des femmes aujourd’hui et de connaître leur point de vue en tant que dirigeantes d’une association 100% féminine.

Lorsque l’on demande le sentiment de chacune à l’égard de cette journée, elles la justifient en pensant que c’est nécessaire. «Cela permet de se souvenir des combats menés pour en arriver là où on en est», nous confie Monique Charron. On retrouvait par ailleurs dans la salle un panneau explicatif des avancées en matière de droit féminin.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Du côté professionnel, elles sont plutôt confiantes et reconnaissent les progrès qu’il y a eu pour les femmes que ce soit au niveau des salaires ou des promotions.

Anne-Marie de Lavaison considère que ce sera plus facile avec les droits d’ores et déjà acquis et les jeunes générations pour qui ce sera normal: «Je suis satisfaite de voir ce qu’il se passe, on voit une différence aujourd’hui», nous explique-t-elle.

Si pour la vice-présidente, la journée internationale de la femme semble justifiée pour se rappeler des efforts à fournir en matière de violences faites aux femmes, pour Monique Charron c’est regrettable qu’elle soit encore à célébrer: «Si on se sent obliger de souligner cette journée c’est qu’il y a encore trop de problèmes.»

Avec un réseau de 300 femmes, l’AFAF a pour objectif de mettre en relation non seulement les femmes d’affaires francophones, mais également toutes celles qui s’intéressent au monde des affaires.

Chaque mois, une soirée est organisée autour d’un conférencier. Le 18 mars prochain, ce sera le président des Indisciplinés qui viendra exposer devant les femmes de l’AFAF, puis le 15 avril Madeleine Meilleur viendra parler de son parcours professionnel.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur