L’ACFO et CHOQ-FM misent sur les jeunes en action

Partagez
Tweetez
Envoyez

Au printemps 2007, la Fondation Franco-Ontarienne, volet jeunesse accordait à l’ACFO-TO une subvention de 5 000$ pour 5 stages d’été rémunérés totalisant entre 80 et 90 heures de travail pour des jeunes âgés entre 16 et 25 ans en milieu communautaire francophone.

Selon Marcel Grimard, président de l’ACFO-TO, ces stages sont intéressants à plus d’un titre. Ils offrent la possibilité à des jeunes francophones de vivre une expérience professionnelle en milieu francophone, ce qui est très rare à Toronto.

Ils introduisent les jeunes au marché du travail en milieu communautaire. Ils développent un sentiment d’appartenance à la communauté francophone. En outre, l’aspect rémunération est loin d’être négligeable pour encourager ces jeunes à ressentir qu’ils accèdent graduellement vers l’autonomie.

Le fondement théorique de Jeunes en action se base sur les nouvelles tendances en gestion du personnel issu de la Gen X en offrant la possibilité aux jeunes de participer aux décisions concernant leur stage. Cette approche permet de développer le sens du leadership, le sens des responsabilités et l’autonomie au travail.

Suite au partenariat entre la Coopérative radiophonique de Toronto (CRT) et l’ACFO-TO pour la mise en œuvre du programme Antenne-Jeunesse, la radio CHOQ-FM 105.1 accepte d’accueillir 3 stagiaires qui réaliseront une émission hebdomadaire qui sera diffusée à 18h tous les mercredis à partir du 8 août 2007.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Sous la supervision de Tonia Mori, directrice générale de CHOQ-FM 105.1, Amir Subdar, Niousha Noushi et Ben Musampa se verront confier la responsabilité de développer l’émission Jeunes en action qui répondra aux goûts de leurs pairs en terme musical et de contenu.

Pour compléter les 5 stages, l’ACFO-TO offre, sous la supervision d’Isabelle Rocher, deux stages en gestion de banque de données et de développement de programme. Mélanie Stanton et Franz Seruzingo (deux gradués du programme de leadership) se verront confier la tâche de mettre la banque de données de 3 000 adresses courriel de l’ACFO-TO à jour. Ils seront responsables de répertorier, de classifier et d’archiver électroniquement près de 2 000 documents produits durant les quatre dernières années.

L’accès pour ces jeunes aux archives de l’ACFO-TO les initie à l’histoire récente de la communauté, développe une compréhension des enjeux et aide à respecter le travail des leaders communautaires bénévoles.

Le programme Jeunes en action répond ainsi aux résultats de la recherche communautaire de juin 2006 qui identifiait que les groupes marginalisés (tel que les jeunes) ont peu d’opportunités de parler français à l’extérieur d’un milieu institutionnel et se veut donc une continuité de la politique d’aménagement linguistique du ministère de l’éducation de l’Ontario en offrant aux jeunes un environnement communautaire où ils pourront s’épanouir en français.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur